http://www.fides.org

Dépêches

2014-07-24

ASIE/INDONESIE - Mettre fin à l’intolérance et garantir la liberté religieuse, priorités pour le nouveau Président indonésien selon les églises et des ONG

Djakarta (Agence Fides) – La priorité du nouveau Président indonésien, Joko Widodo, et de son gouvernement est d’affronter la question de l’intolérance religieuse croissante en Indonésie, devenue une préoccupation sociale qui, par ailleurs, pénalise les minorités. C’est ce qu’affirment les églises et des ONG au lendemain de la proclamation des résultats des élections présidentielles. Selon les données officielles Widodo (dit Jokowi) a obtenu 53,15% des voix contre 46,85% à son rival, le Général en retraite Prabowo Subianto, qui conteste cependant les résultats du scrutin. Subianto a annoncé un recours en vue de la révision des résultats alors que Widodo a lancé un appel « à la réconciliation nationale », invoquant l’unité de la nation pour le bien du pays.
Quelque soit la direction dans laquelle évoluera cette situation, l’intolérance et la violence religieuse demeurent un problème sérieux dans le pays. Ainsi que le rappelle l’ONG Christian Solidarity Worldwide (CSW), au cours de ces dernières années, a été enregistrée une augmentation des abus, discriminations et violences à l’encontre des chrétiens, des ahmadis et des musulmans shiites, ainsi que des adeptes de croyances traditionnelles indigènes. L’ONG a publié récemment un rapport intitulé « Indonésie : le pluralisme en danger. La montée en puissance de l’intolérance religieuse » qui fournit une analyse détaillée des violations croissantes de la liberté de religion ou de credo et propose 25 recommandations au gouvernement indonésien.
Dans sa carrière politique, Widodo a défendu ouvertement la liberté de religion et la tradition indonésienne du pluralisme religieux. Au cours de sa campagne électorale présidentielle, il s’est engagé à protéger la Constitution, qui prévoit la liberté de religion. Dans une note envoyée à Fides, le Directeur de CSW, Mervyn Thomas, invite le nouveau Président « à protéger et à promouvoir la liberté de religion en Indonésie, en en faisant une priorité du nouveau gouvernement. Il est urgent de prendre des mesures afin d’endiguer l’intolérance religieuse. Espérons que le gouvernement s’engage à faire respecter les garanties constitutionnelles en matière de liberté de religion, par exemple en retirant l’indication de la religion sur la carte d’identité, en revoyant les lois injustes et discriminatoires et en faisant respecter les décisions prises par les tribunaux. Nous espérons que l’élection de Joko Widodo inaugure une nouvelle ère de liberté de religion, de paix et de stabilité, renforçant la démocratie en Indonésie ». (PA) (Agence Fides 24/07/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network