http://www.fides.org

Dépêches

2014-07-11

AMERIQUE/MEXIQUE - Engagement fort de l’Eglise d’Amérique centrale en vue d’éradiquer les causes de l’émigration des mineurs

Mexico (Agence Fides) – « Un aspect important de la Déclaration est l’engagement commun visant à éradiquer les causes structurelles de l’émigration irrégulière des mineurs, en créant des programmes de développement social et économique au sein des communautés d’origine, ainsi que des programmes de réhabilitation et de réinsertion pour ceux qui rentrent » au pays : c’est ce que l’on peut lire dans le texte de la Déclaration conjointe des Evêques des Etats-Unis, du Mexique, du Salvador, du Guatemala et du Honduras à propos de la crise des enfants migrants, envoyée à Fides et rédigée après la rencontre des représentants de l’Episcopat des pays d’Amérique centrale les plus concernés par ce grave problème (voir Fides 28/06/2014).
La déclaration, publiée le 10 juillet à Mexico, soutient et relance la Déclaration extraordinaire de Managua, dans laquelle les pays membres de la Conférence régionale sur l’immigration (Belize, Canada, Costa Rica, Salvador, Etats-Unis, Guatemala, Honduras, Mexique, Nicaragua, Panama et République dominicaine), « ont reconnu la responsabilité régionale et se sont engagés à mettre en place des mesures globales et articulées afin de garantir au mieux les intérêts des enfants et des adolescents ainsi que l’unité familiale, à diffuser des informations précises sur les dangers du voyage et sur le fait qu’il n’existe pas de permis pour ceux qui arrivent aux Etats-Unis, à lutter contre les groupes criminels organisés responsables du trafic illicite et de la traite d’êtres humains et à améliorer les pratiques migratoires ».
Par cette déclaration, les Evêques des Etats-Unis, du Mexique, du Salvador, du Guatemala et du Honduras s’expriment en outre en faveur de la demande faite à la Chambre des Représentants des Etats-Unis visant à ce qu’elle déclare l’Etat de « crise humanitaire » à propos du problème des enfants migrants.
Selon les dernières données, d’octobre 2013 à juin 2014, plus de 57.000 enfants sont arrivés aux frontières des Etats-Unis de manière illégale, sans être accompagnés par un adulte, sachant que la majeure partie s’est retrouvée à la frontière sud-est, dans la zone de la Vallée du Rio Grande (Texas). L’administration américaine à Washington a déjà mis en garde sur le fait que ce chiffre pourrait indéniablement augmenter. L’Eglise œuvre actuellement afin d’assister les jeunes émigrants (voir Fides 11/06/2014) et de faire obtenir à nombre d’entre eux le statut de réfugiés fuyant des situations de guerre (voir Fides 24/06/2014). (CE) (Agence Fides 11/07/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network