http://www.fides.org

Dépêches

2014-07-01

EUROPE/ESPAGNE - Emergence de l’exploitation sexuelle et du trafic de femmes

Madrid (Agence Fides) – La police espagnole estime à 10.862 le nombre des « victimes potentielles » du trafic d’êtres humains trouvées en des lieux où ont été identifiées d’autres victimes comme des zones industrielles, des clubs de strip-tease ou des maisons closes. Environ 12.000 ont été découvertes. Les forces de l’ordre admettent avoir des difficultés à retrouver toutes les « victimes invisibles » de la prostitution forcée ou du trafic. Selon la coordinatrice du projet Esperanza, nombreuses de celles qui sont considérées en danger vivent déjà dans le monde de la prostitution et par conséquent peuvent tomber dans les filets. Une étude des Nations unies publiée en 2009 indiquait que 79% des cas de trafic d’êtres humains ont comme objectif l’exploitation sexuelle, en majeure partie celui de femmes et d’enfants. Selon le Haut Commissariat des Nations unies pour les Réfugiés, chaque année, 1,2 millions de mineurs sont victimes de ce phénomène. La police a mis en évidence une augmentation de ressortissantes chinoises et espagnoles parmi les prostituées. De ces dernières, nombre sont des étrangères ayant obtenu la nationalité après des années de résidence. L’augmentation du nombre des prostituées chinoises représente un « phénomène émergent ». Nombre de ces victimes ont peur de porter plainte contre leurs bourreaux qui menacent leurs familles et font l’objet de mauvais traitements et d’abus continuels. (AP) (Agence Fides 01/07/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network