http://www.fides.org

Dépêches

2014-06-25

ASIE /IRAQ - Messe pour demander le don de la paix au début du Synode de l’Eglise chaldéenne

Ankawa (Agence Fides) – Mardi 24 juin a débuté, au travers de la célébration d’une Messe présidée par le Patriarche, S.B. Raphaël I Sako, le Synode annuel de l’Eglise chaldéenne, hôte de la petite ville d’Ankawa, à quelques kilomètres d’Erbil, au Kurdistan irakien. Au cours de la célébration eucharistique, les Evêques chaldéens et tous les participants ont invoqué le don de la paix pour l’ensemble du Moyen Orient, à commencer par l’Irak, qui précipite actuellement dans une situation de guerre civile sur vaste échelle déclenchée par l’offensive des miliciens djihadistes du prétendu « Etat islamique d’Irak et du Levant ». A la rencontre, participent des Evêques chaldéens provenant d’Irak, du Liban et de Syrie, d’Iran, du Canada, des Etats-Unis et d’Australie. Hier, a également participé aux travaux – qui se tiennent au siège patriarcal local intitulé aux Saints Addai et Mari et s’achèveront samedi 28 juin – le Nonce apostolique en Irak et en Jordanie, S.Exc. Mgr Giorgio Lingua.
Selon les programmes initiaux, le Synode de l’Eglise chaldéenne aurait dû se dérouler à Bagdad et traiter de sujets en bonne partie liés à la vie de l’Eglise, tels que le choix de nouveaux Evêques pour les sièges vacants et la béatification des Archevêques martyrs du XX° siècle. A la demande du Patriarche, avaient également été inscrites à l’ordre du jour la crise des vocations sacerdotales, la valorisation des laïcs et la création d’une Ligue chaldéenne sur le modèle des Ligues déjà existantes – maronite, syriaque et grecque. Les dramatiques événements ayant bouleversé le pays ont amené à déplacer le lieu de la rencontre dans une ville du Kurdistan irakien, région non impliquée dans le conflit, et ce également pour faciliter la participation des Evêques du nord de l’Irak. « Naturellement – a expliqué ces jours derniers à l’Agence Fides le Père Albert Hisham, porte-parole du Patriarcat – la nouvelle situation venue à se créer en Irak comporte un changement de l’agenda. Les Evêques évalueront ensemble les nouvelles urgences qui marquent la condition des communautés chrétiennes et de l’ensemble du pays ». (GV) (Agence Fides 25/06/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network
newsletter icon

Newsletter

Les nouvelles de l'Agence sur ton adresse courriel