http://www.fides.org

Dépêches

2014-06-17

ASIE/INDONESIE - Explications de la préférence des chrétiens pour le candidat Joko Widodo dans le cadre de la campagne en vue des élections présidentielles

Djakarta (Agence Fides) – Dans le cadre de la campagne électorale en vue des élections présidentielles, qui se tiendront le 9 juillet, les chrétiens indonésiens manifestent une préférence pour le candidat Joko Widodo, gouverneur de Djakarta, dit Jokowi, âgé d’une cinquantaine d’années. C’est ce qu’indique à l’Agence Fides le Père Benny Suseyto, Secrétaire de la Commission pour le Dialogue interreligieuse de la Conférence épiscopale, en expliquant les motifs de cette préférence par rapport à l’autre candidat en lice, le Général (er) Prabowo Subianto.
« Jokowi – explique-t-il – est un responsable qui a mis dans son agenda politique les questions des droits fondamentaux, des libertés, des droits des minorités, de la lutte contre l’intolérance religieuse outre le thème urgent de la lutte contre la corruption. Il s’agit d’un candidat qui semble plus adapté aux fidèles à conduire une Indonésie démocratique et pluraliste. Il parle de paix, d’harmonie, de justice et de bien commun, ce qui fait qu’il est bien vu par les chrétiens ». D’autre part, « Prabowo Subianto a récemment trouvé et accepté le soutien des partis islamiques ainsi que de groupes islamiques radicaux, tels que l’Islamic Defenders Front, promoteur de haine et de violence dans la société. Ceci a été source de désappointement dans les secteurs de la société civile les plus attentifs aux questions des droits fondamentaux. En outre, Subianto est un homme fortement lié au vieil appareil d’Etat et militaire et il est considéré comme la poursuite de la vieille politique ».
Au sein de la société indonésienne – remarque le prêtre – est en cours un processus de transformation sociale et culturelle dans lequel les nouvelles générations ont un poids démographique toujours plus important. Ce sont en effet 75 millions de jeunes électeurs qui voteront pour la première fois dans le cadre d’une élection présidentielle. Les jeunes sont loin du vieil appareil qui a gouverné le pays et, en tant que partisans d’un renouvellement des dirigeants, ils soutiennent Joko Widodo, homme neuf de la politique ».
« Du nouveau Président – conclut le Père Suseyto – les chrétiens attendent qu’il éradique la corruption, qu’il soutienne le Pancasila (les cinq principes philosophiques à la base de la coexistence de la nation NDR), qu’il renforce l’Etat de droit en bloquant les abus de pouvoir et l’impunité dont jouissent les groupes radicaux islamiques dans la société ».
Les Evêques indonésiens se sont récemment exprimés sur les élections, invitant les fidèles à choisir des candidats qui « aient le désir de servir les autres plutôt que de poursuivre leur propre intérêt personnel », considérant « ceux qui portent haut les principes et les valeurs de la démocratie » et qui promeuvent la tolérance. (PA) (Agence Fides 17/06/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network