http://www.fides.org

Dépêches

2014-06-16

ASIE/IRAQ - Appel du Patriarche de Babylone des Chaldéens en faveur d’une journée de jeûne et de prière le 18 juin pour le retour de la sécurité et de la stabilité en Irak

Bagdad (Agence Fides) – Le Patriarche de Babylone des Chaldéens, dans un appel diffusé Dimanche 15 juin, a invité toutes les communautés chaldéennes présentes sur le territoire irakien et dans le reste du monde à « dédier la journée du mercredi 18 juin au jeûne et à la prière pour le retour de la sécurité et de la stabilité en Irak ». La prière et le jeûne – peut-on lire dans le communiqué publié afin de promouvoir l’initiative – « peuvent changer le cœur des personnes et les encourager au dialogue et au respect réciproque, avec la bénédiction de Dieu ».
Le Patriarche, S.B. Louis Raphael I Sako, a adressé son invitation à toutes les Eglises chaldéennes directement depuis les Etats-Unis où il poursuit, avec d’autres Evêques, sa visite pastorale aux communautés chaldéennes présentes en Amérique du Nord, visite qui a commencé le 6 juin dernier. Les événements dramatiques en Irak ayant débuté avec la conquête de Mossoul de la part des miliciens djihadistes du prétendu « Etat islamique d’Irak et du Levant » sont suivis avec appréhension par le Patriarche et les Evêques chaldéens qui feront retour dans le pays au cours de cette semaine. On notera que, pour l’instant, ils ont décidé de ne pas annuler la réunion du Synode de l’Eglise chaldéenne, prévue du 24 au 28 juin. Initialement, l’importante réunion de l’Episcopat chaldéen devait se tenir à Bagdad. En revanche, selon un changement de programme significatif, elle aura lieu à Ankawa, dans les environs d’Erbil, capitale du Kurdistan irakien. Le changement de lieu en faveur d’une région contrôlée par les kurde et non touchée par le conflit en cours facilitera la participation des Evêques de Mossoul et de Kirkuk. L’ordre du jour du Synode était initialement concentré sur des questions pastorales et juridiques internes à la vie de l’Eglise, comme le choix de nouveaux Evêques pour les sièges épiscopaux vacants et l’unification des rituels des célébrations liturgiques du Baptême et du Mariage. « Naturellement – explique à l’Agence Fides le Père Albert Hisham, porte-parole du Patriarcat – la nouvelle situation qui s’est créée en Irak comportera un changement de l’agenda de la réunion. Les Evêques évalueront ensemble les nouvelles situations d’urgence qui caractérisent la condition des communautés chrétiennes et de tout le pays ». (GV) (Agence Fides 16/06/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network
newsletter icon

Newsletter

Les nouvelles de l'Agence sur ton adresse courriel

Dépêches