http://www.fides.org

Europa

2003-07-07

EUROPE / ITALIE - MESSAGE DE CONCLUSION DE L’ASSEMBLEE NATIONALE DES ŒUVRES PONTIFICALES MISSIONNAIRES : REDECOUVRIR L’IDENTITE DE L’ANIMATEUR DANS L’EGLISE LOCALE, ET LA VOCATION MISSIONNAIRE FONDAMENTALE DE LA FAMILLE

Rome (Agence Fides) – « Le moment actuel appelle toute l’Eglise à prêter l’oreille à tout ce que l’Esprit lui dicte par cette phase de changements de notre époque, qui ne doivent pas être subis, mais orientés, dans la force de l’Esprit, vers la maturation du Royaume de Dieu. Nous voudrions assimiler la passion de l’Apôtre Paul, qui n’a pas demandé d’autre récompense que celle de prêcher gratuitement l’Evangile à tous ». C’est un passage du Message de conclusion de l’Assemblée Nationale des Œuvres Pontificales Missionnaires, qui s’est tenue du 1° au 4 juillet a Sassone Frattocchie (Rome, et qui a rassemblée 270 délégués (responsables régionaux, directeurs diocésains, délégués diocésains laïcs, et responsables des Œuvres Pontificales Missionnaires dans les Diocèses) de 94 Diocèse italiens, occupés à travailler sur le thème « Serviteurs de la Mission. En suivant les orientations de la Conférence Episcopale d’Italie, qui demandent de « réfléchir sur la création et sur la mise en valeur des nouveaux ministères laïcs de type missionnaire », l’Assemblée s’est occupée de tracer l’identité et le rôle des responsables laïcs des O.P.M. au plan régional, diocésain et paroissial.
Le Document de conclusion déclare notamment : « Nous connaissons quels sont les problèmes que l’Eglise doit affronter aujourd’hui, et quel est le vaste champ de l’évangélisation. Parmi ces problèmes, nous relevons aussi de manière dramatique la nécessité d’une ré-évangélisation de l’Occident… Seule une Eglise authentique, qui suit les traces du Christ, est une lumière qui brille d’elle-même, qui évangélise, qui entraîne ». On a souligné aussi que les Œuvres Pontificales Missionnaires, universellement connues, ne sont pas le seul organisme de coopération missionnaire, et ne sont pas alternatives de l’Eglise locale, mais qu’elles agissent au contraire avec elle selon leur contribution spécifique : il est donc nécessaire de travailler en communion avec toutes les forces missionnaires, en en reconnaissant les charismes et la spécificité, et former à tous les niveaux, des compétences et des responsabilités. De manière particulière, on a apporté une attention spéciale à la famille, considérée comme « sujet de coopération et d’engagement missionnaire » selon sa vocation missionnaire fondamentale : « Nous nous engageons à étudier les modes nouveaux et les moyens appropriés pour qu’elle réaliser sa tâche missionnaire par les quatre modalités classiques de la prière, de la formation, du service et de la solidarité ».
Pendant l’Assemblée nationale, Mgr Giuseppe Andreozzi a donné des chiffres qui indiquent la consistance des Œuvres Pontificales Missionnaires en Italie : 10.000 adhérents pour la Propagation de la Foi, 25.000 parrains et marraines qui, par l’œuvre de Saint-Pierre Apôtre, soutiennent la formation de 5.000 séminaristes ; plus de 5.000 associés à l’Union Missionnaire (dont 106 Evêques) ; l’œuvre de l’Enfance Missionnaire est largement répandue ; est en croissance aussi au sein des O.P.M. l’œuvre Apostolique et le Mouvement Missionnaire des jeunes. (S.L.)
(Agence Fides, 7 juillet 2003, 40 lignes, 493 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network