http://www.fides.org

Dépêches

2014-06-03

ASIE/AFGHANISTAN - Enlèvement d’un jésuite et demande de prière de la part du Supérieur de la Missio sui iuris d’Afghanistan

Kaboul (Agence Fides) – « Nous vivons ce moment, après l’enlèvement d’un prêtre jésuite, dans une profonde prière, silencieuse et pleine d’espérance. Il s’agit d’un événement triste qui, nous l’espérons, pourra trouver bientôt une solution positive. Nous demandons aux moyens de communication de masse la plus grande réserve afin que les organes institutionnels puissent faire leur travail et sauver le Père Alexis Prem Kumar » : c’est ce que déclare à l’Agence Fides le Père Giuseppe Moretti, Supérieur de la Missio sui iuris d’Afghanistan à propos de l’enlèvement du Père Alexis Prem Kumar, SI, prêtre d’origine indienne ayant été perpétré le 2 juin par un groupe non identifié d’hommes armés.
Le Père Alexis Prem Kumar, 47 ans, a été enlevé alors qu’il se trouvait en visite dans une école pour rapatriés dans le village de Sohadat, à 25 Km d’Hérat. Le fait a été confirmé par le Supérieur provincial des Jésuites pour l’Asie méridionale, le Père Edward Mudavassery. Le Père Alexis Prem Kumar œuvre en Afghanistan depuis quatre ans en qualité de Directeur du Jesuit Refugee Service (JRS), le service pour les réfugiés de la Compagnie de Jésus. Les jésuites ont informé le Ministère des Affaires étrangères indien et le Gouverneur d’Hérat, qui a lancé les recherches et demandé la plus grande réserve.
« Les Jésuites – explique le Père Moretti – ont une communauté canoniquement érigée à Hérat et assurent un service concernant majoritairement le domaine de l’instruction. Ils oeuvrent par ailleurs de manière autonome, par l’intermédiaire du JRS, en ce qui concerne l’assistance humanitaire ». S’agissant des auteurs de l’enlèvement, le Supérieur de la Missio sui iuris explique : « Il n’existe pas d’informations sûres. Les enlèvements d’étrangers sont fréquents dans tout le pays. Nous savons seulement qu’il a été emmené par des hommes armés qui pourraient provenir de factions talibanes ou être des criminels de droit commun ».
Le JRS est une organisation internationale de bénévolat promue par la Compagnie de Jésus. Son bureau régional d’Asie méridionale assiste et soigne au total plus de 800.000 réfugiés : les réfugiés bhoutanais au Népal, ceux du Sri Lanka en Inde et les réfugiés afghans… Les services fournis comprennent les soins médicaux, l’instruction, la formation professionnelle, le soutien psychologique et le développement des communautés. (PA) (Agence Fides 03/06/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network