http://www.fides.org

Dépêches

2014-05-16

AFRIQUE/ETHIOPIE - L’accès à l’eau potable, moyen permettant de sauver de la mort et des maladies réfugiés et enfants

Addis Abeba (Agence Fides) – En Ethiopie, les enfants de moins de 5 ans meurent en grand nombre à cause de l’eau sale et contaminée. Avoir accès à de l’eau propre et sûre peut améliorer la santé et le bien-être de tous les membres d’une communauté et leur redonner la possibilité de recommencer à vivre. Pour les femmes, traditionnellement responsables de l’approvisionnement en eau de leurs familles, cela signifie ne plus être forcées de s’éloigner dans des zones reculées, mettant en danger leur propre sécurité. Cela veut dire également avoir le temps de cultiver les champs ou de travailler toujours pour assurer la subsistance de leurs familles alors qu’enfants et adolescents peuvent se concentrer sur leurs études. A ce propos, le Haut Commissariat des Nations unies pour les Réfugiés a lancé un appel afin d’amener de l’eau dans tous les coins du monde qui en sont privés, de construire un système de fournitures pour les communautés, de fournir des filtres permettant de dépurer l’eau et de sauvegarder la santé des familles de réfugiés et de transporter la quantité d’eau nécessaire afin de préserver la vie les réfugiés durant une situation d’urgence. (AP) (Agence Fides 16/05/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network