http://www.fides.org

Dépêches

2014-05-15

AMERIQUE/COLOMBIE - Situation similaire à celle de la Syrie en Colombie : près de 6 millions d’évacués suite aux conflits internes

Bogotá (Agence Fides) – Le déplacement forcé de populations demeure une réalité tragique dans les régions touchées par les conflits. Selon une étude du Conseil norvégien pour les réfugiés, récemment mise à jour, il existe 33,3 millions d’évacués de par le monde à cause des conflits et de la violence. En Amérique latine, la Colombie en compte 5,7 millions.
Le chiffre en question continue à augmenter attendu que, selon le rapport élaboré par le Secrétariat national de la Pastorale sociale-Caritas sur la base des données recueillies par le Centre d’assistance aux évacués (voir Fides 07/05/2013) la Colombie comptait alors entre 4,9 et 5,5 millions d’évacués (voir Fides 20/06/2013).
Le gouvernement de Juan Manuel Santos et les FARC (forces armées révolutionnaires de Colombie) sont engagés, depuis la fin de 2012, dans des colloques de paix à La Havane, cherchant de mettre un terme à un conflit qui, outre à des millions d’évacués, a fait au moins 200.000 morts au cours de ces 50 dernières années. Le rapport norvégien indique que les violations des droits fondamentaux en Colombie se poursuivent parce que les négociations de paix ont débuté en pleine guerre et en l’absence d’un cessez-le-feu.
Les déplacements sont dus, en grande partie, aux affrontements entre groupes illégaux, comme les FARC, l’armée de libération nationale (ELN) et les bandes criminelles d’ancien paramilitaires de droite et les forces de sécurité, outre aux menaces directes contre des personnes et des communautés. Le fait que guérilleros et paramilitaires aient pris possession des zones rurales, soumettant les paysans, constitue un autre motif de l’exode. (CE) (Agence Fides 15/05/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network