http://www.fides.org

Dépêches

2014-05-13

ASIE/MYANMAR - Faim, dénutrition et dettes pour les habitants de la zone sèche

Bagan (Agence Fides) – Dans ce qu’il est convenu d’appeler la zone sèche du Myanmar, qui recouvre 13% du pays, vit un quart des 58 millions d’habitants du pays et ce dans des conditions très dures dues à la pénurie de production de denrées alimentaires qui les porte à la faim, à la dénutrition et à l’accumulation de dettes. Dans les régions centrales de Mandalay, de Magway et de Lower Sagaing, connues sous le nom de zone sèche, sont enregistrés les niveaux les plus bas de précipitations. Là, 60% des familles vivent de l’agriculture et 40% sont privées de terres. Une étude de 2014 menée par le Programme Alimentaire mondial (PAM), Save the Children et le Ministère chargé du bétail, de la pêche et du développement rural indique que 18,5% des familles vivant dans ces zones ont souffert d’insécurité alimentaire. Un tiers d’entre elles a fait état de mois – de juin à juillet en particulier – au cours desquels elles ont eu des difficultés à se procurer des denrées alimentaires pour leurs besoins quotidiens. 12,3% des enfants de moins de 5 ans sont gravement malnutris. La population s’endette pour acquérir de la nourriture. Le PAM a travaillé pendant plus d’une décennie dans ces zones arides du Myanmar en soutenant les populations les plus vulnérables, les femmes enceintes et qui allaitent, contribuant à mettre en place des programmes d’alimentation scolaire au profit de plus de 50.000 enfants. (AP) (Agence Fides 13/05/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network