http://www.fides.org

Dépêches

2014-04-28

AMERIQUE/SALVADOR - Transparence en tout, car les gens doivent avoir confiance

San Salvador (Agence Fides) – La Conférence épiscopale du Salvador s’est prononcée sur l’initiative du Gouvernement de proposer à nouveau une trêve entre les bandes pour mettre fin à la violence et a déclaré que toute tentative de paix sociale doit être basée sur la transparence. L'occasion en a été fournie par la première réunion des autorités de sécurité, à laquelle l’Eglise catholique a également pris part.
« Il ne faut pas faire une erreur initiale, car c’est un processus délicat, tout doit être transparent et nous devons tout faire devant les caméras - a affirmé l’évêque auxiliaire de San Salvador, Mgr Gregorio Rosa Chavez, lors de son habituelle conférence de presse dominicale -. Les gens ont besoin de confiance, ils ont besoin de croire et c’est notre faute s’ils ne croient pas, parce qu’on n’est pas honnête, parce que beaucoup pensent que cette situation n’a pas de solution ».
La note envoyée à l’Agence Fides par une source locale rapporte que les autorités de la sécurité publique ont annoncé la semaine dernière que la relance de la trêve entre les bandes cherchera à unifier les différents secteurs de la société civile, les Eglises, les ONG, les associations et les syndicats, afin de parvenir à faire cesser la violence dans le pays. A cette fin, une rencontre se tiendra dans les prochains jours, en présence notamment de responsables du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et de la Fundación Nacional para el Desarrollo (Funde), la Fondation Nationale pour le Développement. (CE) (Agence Fides, 28/04/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network