http://www.fides.org

Dépêches

2014-03-27

ASIE/IRAQ - Mission de l’ONU en Irak : sans respect des minorités point de démocratie

Bagdad (Agence Fides) – « Toutes les communautés minoritaires souffrent de différentes formes de discrimination et de marginalisation qui pénalisent leur pleine participation à la vie politique, sociale et économique du pays. Et sans le plein respect des droits des différentes communautés, la démocratie en Irak ne pourra fleurir ». C’est ainsi que s’est exprimé le hongrois Yorgy Busztin, vice représentant du Secrétaire général de l’ONU pour l’Irak, en ouverture de la I° Conférence pour la protection des droits des communautés ethniques, linguistiques et religieuses organisée à Bagdad par la Mission de l’ONU de soutien à l’Irak (UNAMI).
La conférence, d’une durée de trois jours, a débuté le 26 mars et se trouve réalisée en collaboration avec l’Alliance pour les minorités irakienne (AIM). Elle rassemble 60 représentants des différentes communautés ethniques, religieuses et linguistiques présentes en Irak. Tous les groupes minoritaires, quelque soit leur nombre – a réaffirmé Busztin – sont des composantes essentielles du peuple irakien et méritent protection et respect ».
Des sources locales indiquent à l’Agence Fides que les discussions se concentreront sur les urgences qui doivent être affrontées par les différentes communautés et viseront à définir un ensemble de propositions de réformes qui assurent aux groupes minoritaires la pleine participation à la vie politique, sociale et économique du pays sur une base égalitaire. En conclusion des travaux, la Conférence élaborera une déclaration des droits et libertés fondamentales des communautés minoritaires en Irak, qui servira de plateforme pour avancer des requêtes concrètes au futur gouvernement qui sortira des urnes à la fin du mois d’avril. (GV) (Agence Fides 27/03/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network