http://www.fides.org

Africa

2003-07-04

AFRIQUE / KENYA - INAUGURATION APRES DIX ANS DE PROJET DE LA PREMIERE RADIO CATHOLIQUE, « RADIO WAUMINI », INSTRUMENT MODERNE AU SERVICE DE L’EVANGILE

Nairobi (Agence Fides) – « C’est la conclusion d’un processus commencé il y a dix ans, et en même temps un point de départ d’une nouvelle œuvre d’évangélisation », déclare avec enthousiasme à l’agence Fides le Père Renato Kizito Sesana, Combonien, directeur de « Radio Waumini » (« croyants » en swahili), la première radio catholique du Kénya, qui sera inaugurée le dimanche 6 juillet, le jour même de la Journée des Communications.
« Radio Waumini, dit le Père Kizito, est un instrument d’évangélisation et de promotion des activités de l’Eglise au Kénya. Dans le même temps, c’est la radio de tous les Kényans parce qu’elle veut représenter les diversités du Kénya actuel et promouvoir des valeurs comme la justice, la paix, la solidarité, la tolérance, la réconciliation et la compréhension réciproque ». La Radio transmet dans un rayon de 150 km autour de Nairobi ; mais il est prévu qu’elle atteindra d’autres villes, comme Kisumu, Nyeri et Mombasa. Les programmes sont en anglais et en kiswahili.
Le processus qui a conduit à la création de Radio Waumini a été très long : « Alors que dans les autres pays africains il existe une longue tradition de Médias catholiques, au Kénya, c’est seulement il y a 15 ans qu’ont été lancées les premières initiatives catholiques dans ce domaine : la Maison de production « ‘Ukweli Video’, et les revues ‘Mwancanchi’, ‘The Seed and New People’. Par la suite, l’Archidiocèse de Mombasa et la revue ‘New People’ ont commencé à produire des programmes radiophoniques qui étaient transmis par des Stations non ecclésiales.
« Les Evêques du Kénya étaient bien conscients de cette situation et ils commencèrent à penser à une Radio catholique il y a dix ans. En 1999, l’Evêque Rotich, alors Président de la Commission pour les Communications Sociales, me demanda, au nom de la Conférence Episcopale du Kénya, de me mettre à la création de la nouvelle Radio ».
Le Père Kizito qui a une longue expérience dans le domaine des moyens de communication sociale, mais dans le domaine de la Radio, a dû tout commencer depuis le début : « J’ai dû préparer les projets pour les bâtiments, commencer la construction, chercher les fonds, créer une vision de ce que la Radio devait être. Grâce à Dieu, petit à petit des personnes m’ont aidé dans cette entreprise. La Conférence Episcopale d’Italie et l’Association italienne ‘Cuore Amico’ ont offert la plus grande partie des fonds nécessaires, et le Circuit Marconi, une Association d’émetteurs catholiques italiens, nous a aidés du point de vue technique ».
Grâce à ces contributions, les travaux pour la construction des Studios de Radio Waumini ont commencé au mois de mars 2001 et se sont conclus au mois de septembre de la même année. « Ainsi, à la fin de 2001, nous étions prêts pour transmettre, mais le gouvernement ne nous avait pas encore donné la licence ». Ce n’est qu’à la moitié de l’année 2002 que la Radio a obtenu la licence, mais les autorités devaient donner la fréquence de transmission. « J’ai l’impression que le gouvernement précédent voulait être sûr que nous ne serions pas allés sur les ondes avant les élections de 2002. Finalement, au mois de janvier de cette année, la fréquence de transmission nous a été donnée, nous sommes ensuite parvenus à un accord pour retransmettre des programmes de Radio Vatican, et nous sommes entrés dans la phase de préparation finale ». (L.M.)
(Agence Fides, 4 juillet 2003, 43 lignes, 593 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network