http://www.fides.org

Dépêches

2014-04-16

ASIE/IRAQ - Message de Pâques du Patriarche de Babylone des Chaldéens

Bagdad (Agence Fides) – « Je souhaite que les célébrations de la Sainte Paque, Pâques de Résurrection et de vie nouvelle, mettent fin à la souffrance de notre peuple ». Tel est le vœu conclusif exprimé dans le Message de Pâques diffusé par le Patriarche de Babylone des Chaldéens, S.B. Louis Raphaël I Sako. « Malgré la situation préoccupante dans laquelle nous vivons en Irak – souligne le Patriarche dans le message parvenu à l’Agence Fides – les célébrations de la Semaine Sainte rendent vivante notre mémoire chrétienne et nous donnent une espérance vive. Jésus est le cœur de ces événements. Son corps détruit puis ressuscité est la force qui nous pousse vers la vie nouvelle. Même en ces moments noirs, Sa Résurrection surgit comme le soleil sur nous et sur l’humanité ».
Le Patriarche invite tout un chacun à profiter de la Semaine Sainte et du Temps pascal pour « examiner notre vie et découvrir ce que nous demande Celui qui est fêté, le Christ », pour « nous rencontrer dans nos églises et dans nos maisons pour fêter, prier, rendre grâce, nous réjouir ensemble en nous aidant réciproquement » et pour être pour tous, dans toutes les situations, « un exemple vivant dans la vie communautaire au travers de notre comportement, de notre loyauté, de notre renoncement et de notre amour » afin de « renforcer l’appartenance à la Patrie en éliminant la discorde et en semant l’espérance ». Dans cet esprit – a ajouté le Patriarche – « on ne demeure pas dans la condition de se sentir menacés malgré notre nombre ».
Le Message de Pâques offre également au Chef de l’Eglise chaldéenne l’occasion de souligner le prochain rendez-vous électoral auquel le pays est appelé alors qu’il souffre encore de violences sectaires. « Nous devons participer nombreux aux prochaines votations dans un esprit de responsabilité » écrit le Patriarche, suggérant d’orienter le choix vers « des personnes qualifiées et loyales qui s’engagent pour le bien de la patrie et pour son progrès, s’appuyant sur les véritables valeurs de la liberté, de la dignité et de la justice sociale ». Les élections nationales, prévues pour le 30 avril, devront désigner les 325 membres du Parlement – dont 5 sièges sont réservés aux chrétiens – appelés ensuite à élire le Président et le Premier Ministre irakiens, dans le respect du système qui réserve la Présidence de la République à un kurde et la charge de Premier Ministre à un chiite. (GV) (Agence Fides 16/04/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network
newsletter icon

Newsletter

Les nouvelles de l'Agence sur ton adresse courriel

Dépêches