http://www.fides.org

Dépêches

2014-04-11

AFRIQUE/NIGERIA - Appels aux moyens de communication catholiques afin qu’ils contribuent à la fin des violences au Nigeria

Abuja (Agence Fides) – « Je vous prie d’adopter la meilleure approche possible lorsque vous communiquez dans les différentes cultures afin de freiner la vague d’affrontements communautaires et de violence au Nigeria » : tel est l’appel lancé aux opérateurs des moyens de communication catholiques par le responsable des communications et de l’information de l’Etat d’Imo, M. T.O.E. Elechi, dans le cadre des salutations qu’il a adressé aux participants de la I° rencontre plénière des responsables diocésains des communications sociales, qui s’est tenue au Centre pastoral de l’Assomption d’Oweri. Selon une note envoyée à l’Agence Fides, le thème de la rencontre était : « la Communication au service de l’authentique culture de la rencontre ».
En reprenant le thème de la réunion, le responsable des communications a souligné que, « trop souvent, les relations sont mal comprises et les rapports humains sont imprégnés de méfiance, avec pour résultat la diffusion d’un manque de confiance qui dégénère rapidement en homicides – Boko Haram dans le nord, le MASSOB (Movement for the Actualization of the Sovereign State of Biafra) dans l’est, le MEND (Movement for the Emancipation of the Niger Delta) dans le sud etc. »
« Vu que vous vous réunissez pour discuter du thème de cette rencontre, permettez-moi de vous rappeler qu’en tant qu’hommes des moyens de communication de la plus importante et de la plus organisée Eglise du monde, il nous appartient d’atteindre de manière persistante et cohérente les personnes afin d’améliorer la société dans laquelle nous vivons » a-t-il conclu.
Le Président de l’Union des journalistes de l’Etat d’Imo, Innocent Igwe, a remarqué que le thème de la rencontre « est l’idéal en ce qu’au travers de ce dernier, chacun peut se souvenir du fort impact de la communication dans le fait de transmettre l’authentique culture catholique, si nécessaire pour guérir notre société de ses principaux maux, tels que la corruption, les homicides rituels, les enlèvements et en général le manque de la crainte de Dieu ». (L.M.) (Agence Fides 11/04/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network