http://www.fides.org

Dépêches

2014-04-10

AMERIQUE/PARAGUAY - Marche pour la liberté des cinq paysans impliqués dans l’affaire de Curuguaty et menant une grève de la faim

Asunción (Agence Fides) – Plus de 300 personnes, religieux, sympathisants et membres des familles des cinq paysans arrêtés voici deux ans suite au cas Curuguaty et se trouvant encore dans l’attente de leur procès, ont marché le soir du 8 avril du parvis de la Cathédrale de l’Assomption à l’hôpital militaire afin de réclamer la libération des cinq paysans qui mènent une grève de la faim depuis 55 jours. Le 15 juin 2012, en effet, 11 paysans et 6 agents de police trouvèrent la mort, d’autres étant blessés, dans le cadre des opérations de police visant à libérer un terrain occupé par des paysans dans la localité de Curuguaty (voir Fides 18/06 et 26/11/2012). De ce massacre, furent inculpées plus de 50 personnes dont certaines furent incarcérées.
Selon les informations envoyées à l’Agence Fides par une source locale, avant la marche du 8 avril, a eu lieu un moment de prière devant la Cathédrale. Des religieux ont ensuite conduit la prière le long du parcours alors que les participants tenaient en main des cierges, des flambeaux et des banderoles réclamant la libération des cinq prisonniers, désormais hospitalisés à l’hôpital militaire suite à leur grève de la faim.
L’Evêque du Vicariat apostolique de Pilcomayo, S.Exc. Mgr Lucio Alfert O.M.I., et l’Evêque de San Pedro, S.Exc. Mgr Pierre Laurent Jubinville, C.S.Sp., ont demandé, dans une lettre adressée au Tribunal de Salto del Guaira, la remise en liberté des paysans. (CE) (Agence Fides 10/04/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network