http://www.fides.org

Dépêches

2014-03-11

AFRIQUE/SOUDAN DU SUD - Inauguration de l’aile pédiatrique de l’hôpital de Yirol

Yirol (Agence Fides) – Dans la situation d’instabilité qui caractérise le pays, l’ONG Médecins avec l’Afrique CUAMM a inauguré samedi 8 mars le nouveau service de pédiatrie de l’hôpital de Yirol, qui accueillera environ 3.500 enfants malades par an. La structure a une capacité de 20 lits et se trouve composée de deux chambres d’hospitalisation de 10 lits chacune, de deux pièces destinées à l’équipe médicale et paramédicale, d’un magasin, d’une réception et d’une zone destinée aux visites ainsi qu’une salle qui servira à l’unité de soins intensifs (avec 10 lits dédiés). La construction est entourée par une vaste véranda afin de permettre aux patients, selon l’habitude des dinkas, de demeurer à l’extérieur dès lors que leurs conditions le permettent. « Il s’agit d’un petit miracle si l’on pense que les travaux, qui ont débuté en juin 2013, ont été achevés alors que la guerre fait rage, au cours de la période d’affrontements la plus dense soit entre la fin du mois de décembre et la mi-janvier » a indiqué le Père Dante Carraro, Directeur du CUAMM. « Cet édifice a été construit ex novo pour augmenter les services offerts aux enfants et améliorer leur qualité, ce qui était difficile jusqu’ici lorsque l’unité pédiatrique était unie à celle des adultes. Maintenant, nous disposons finalement de cette nouvelle grande construction » a déclaré John Akec, administrateur de l’hôpital.
Au Soudan du Sud, le plus jeune pays d’Afrique, désormais affligé par une dangereuse instabilité interne, la pauvreté et la malnutrition, s’unissent à un système sanitaire fragile, en particulier en ce qui concerne l’assistance maternelle et infantile, une mortalité infantile qui concerne 135 enfants sur 1.000 sachant que 32,9% des enfants de moins de 5 ans a un déficit pondéral, 13,5% présentant une malnutrition sévère. Seuls 2,7% des enfants de moins de deux ans sont complètement vaccinés. L’hôpital de Yirol sert de référence à une population de 400.000 personnes. En 2006, le CUAMM a relevé le défi de le rouvrir après la longue période de guerre civile. Depuis lors, il a été progressivement réhabilité et ses services réactivés. Le nouveau service de pédiatrie s’ajoute à un bloc opératoire et à un service de chirurgie, à une salle d’accouchement et à un service de gynécologie et maternité, à un service de médecine, à une pharmacie et à un laboratoire, ainsi qu’à des zones destinées aux visites médicales pour les patients extérieurs et à un service d’urgence outre une clinique maternelle et infantile. Au cours de la seule dernière année, l’hôpital a assuré 41.949 visites, 8.677 hospitalisations, 8.933 visites prénatales, 1.089 accouchements et 44.205 vaccinations. (AP) (Agence Fides 11/03/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network