http://www.fides.org

Dépêches

2014-02-28

AMERIQUE/BOLIVIE - Point de situation sur les victimes des inondations de Beni

Trinidad (Agence Fides) – En Bolivie, sont en cours les pires inondations jamais connues au cours de ces dernières années, inondations qui sèment la mort et font d’importants dommages dans tout le pays. Selon les informations recueillies par l’Agence Fides, à Puerto Varador, à 7 Km de Trinidad, capitale du département amazonien de Beni (dans le nord-est du pays), la nourriture manque, le bétail s’est noyé et les têtes de cheptel qui ont pu être sauvées des eaux meurent de faim. Des habitants des villages les plus pauvres, armés de couteaux cherchent à voler au moins un peu de leur chair pour pouvoir manger et par suite survivre. Les pluies torrentielles ont causé la mort d’un nombre préoccupant d’animaux même si le gouvernement cherche à limiter la gravité de la situation grâce à la distribution de 3.000 tonnes de fourrage. Les inondations ont en outre provoqué un exode des indigènes pauvres vivant dans la région de Beni, la plus touchée de la Bolivie, en direction de la terre ferme, à la recherche de denrées alimentaires.
A Santa Ana de Moseruma, autre village proche de Trinidad, les familles ont perdu leurs maisons, de simples baraques faites à la main, ainsi que les animaux de la basse cour (poules et porcs) qui servaient à leur subsistance. Elles se sont donc déplacées dans les environs, dormant à la belle étoile, protégées seulement par des couvertures et des bâches de plastique. Non loin de Trinidad, il est possible de rencontrer des indigènes à bord de petites embarcations qui vont à la recherche d’aide alors que d’autres cheminent à pied, dans l’eau. Dans les rues de Puerto Varador, sur les rives du fleuve Mamoré, se trouvent également des groupes d’énormes rongeurs sauvages qui, presque recouverts par l’eau, cherchent instinctivement à rejoindre la terre ferme. Trinidad est quant à elle protégée par une digue de 8,2 Km qui a permis jusqu’ici d’éviter les plus fortes inondations. Le département de Beni est celui qui produit l’ensemble de la viande de la Bolivie. La région est traversée par des cours d’eau provenant des Andes et des Vallées boliviennes, enflés au cours des semaines passées par les pluies torrentielles. (AP) (Agence Fides 28/02/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network