http://www.fides.org

Dépêches

2014-03-03

ASIE/ISRAEL - Protestation des juifs ultra orthodoxes contre le projet de loi relatif au service militaire obligatoire

Jérusalem (Agence Fides) – Des centaines de milliers de juifs ultra orthodoxes ont paralysé des quartiers entiers de Jérusalem le Dimanche 2 mars afin de prier et de protester contre le projet de loi qui menace d’éliminer l’exemption du service militaire dont bénéficient tous les chercheurs et les affiliés aux écoles rabbiniques. Les manifestants ont exposé des pancartes sur lesquelles ils demandaient entre autre l’intervention de l’Union européenne afin de « défendre la liberté de religion en Israël », revendiquant avec force le fait que le choix de dédier sa vie à l’étude de la Torah et du Talmud est incompatible avec la participation aux activités militaires.
Depuis la naissance de l’Etat d’Israël, les Haredim – juifs ultra orthodoxes – ont été exemptés du lourd service militaire que doive prêter tous les jeunes d’Israël une fois parvenus à la majorité. Avec le gouvernement actuel, qui n’est pas conditionné par la pression des partis ultra orthodoxes, a fait son chemin au Parlement un projet de loi – soutenu par le Comité spécial de la Knesset pour « l’équitable répartition de la charge militaire » - qui pourrait être approuvé dans les prochaines semaines et prévoit l’incorporation obligatoire y compris pour tous les jeunes Haredim de plus de 17 ans à compter de 2017.
La question – font remarquer les analystes – est strictement liée aux dynamiques démographiques et économiques qui pèsent sur l’avenir d’Israël. Les Haredim constituent un groupe en forte croissance et appartiennent aux strates les plus pauvres de la population israélienne. Selon des prévisions démographiques du Bureau central de la statistique (CBS) et du Taub Centre, d’ici trente ans, 78% des enfants inscrits dans les écoles primaires seront issus des deux groupes exemptés du service militaire, à savoir les juifs ultra orthodoxes et les arabes. Ces tendances démographiques expliquent également les récentes tentatives et propositions visant à ouvrir les portes de l’armée israélienne aux citoyens arabes chrétiens d’Israël. (GV) (Agence Fides 03/03/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network