http://www.fides.org

Dépêches

2014-02-06

AMERIQUE/URUGUAY - L’admiration « politique envers l’Eglise catholique » du Président uruguayen

Montevideo (Agence Fides) – Le Président José Mujica a fait les éloges du Pape François, pour sa capacité à proposer une « révolution des idées » qui démolit les lieux communs et à attirer l’attention sur le manque de « solidarité » et sur la « méchanceté » présente dans le monde.
La note envoyée à Fides par une source locale fait mention d’un entretien accordé par le Président à Radio Uruguay, radio publique, dans le cadre duquel le Chef de l’Etat déclare : « L’Eglise catholique nous surprend avec l’apparition d’un chef, le Pape actuel, François, qui soulève une révolution d’idées ». Il a ensuite ajouté que le Pape François « nous signale constamment le manque de solidarité et l’inégalité existant dans le monde ».
Le Président Mujica a également lu à la radio des extraits de la première Exhortation apostolique du Pape François, Evangelii Gaudium, et, tout en rappelant sa condition d’incroyant, il a admis son « admiration politique envers l’Eglise catholique ». « Comme en beaucoup de choses que l’homme construit, nous pouvons trouver des défauts, nous pouvons également signaler des fautes. Il est certain que l’Eglise catholique a également des fautes mais elle a fourni une contribution gigantesque. On parle d’une œuvre millénaire et d’un travail énorme ». (CE) (Agence Fides 06/02/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network