http://www.fides.org

Dépêches

2014-02-05

AFRIQUE/NIGERIA - Quatre-vingt morts au cours de ces dernières 24 heures dans le cadre de violences dans quatre Etats nigérians

Abuja (Agence Fides) – Au moins 80 personnes ont été tuées dans le cadre d’une série d’attaques commises au cours des dernières 24 heures dans quatre Etats nigérians : ceux du Plateau, de Kaduna, de Yobe et de Katsina.
Dans l’Etat du Plateau, 30 personnes, en majorité des femmes, des enfants et des personnes âgées, ont été tuées et 50 habitations incendiées dans le cadre de deux attaques perpétrées par une milice Fulani au cours des premières heures du 5 février contre les villages de Dajak et d’Atakar.
Depuis des années, dans cet Etat, les disputes entres bergers Fulani et agriculteurs locaux portant sur le contrôle des pâturages et l’accès à l’eau débouchent sur des actions violentes.
Toujours des miliciens Fulani sont suspectés d’être les auteurs des assauts contre deux autres villages de l’Etat de Kaduna qui ont fait 22 morts dont un militaire et un agent de police. Toutes les habitations des villages de Zangang et de Mayit ont été détruites.
Dans l’Etat de Yobe, 18 commerçants ont été tués dans une embuscade tendue sur la route par une bande de criminels.
Enfin, dans la petite ville de Kankia, dans l’Etat de Katsina, une foule de jeunes a tué un pasteur de l’ECWA (Evangelical church of West Africa) accusé sans preuve d’avoir tué une fillette de six ans dont le corps mutilé avait été retrouvé dans les environs de la maison du pasteur.
Les jeunes, agités, avaient tenté de lyncher le pasteur, lequel s’était sauvé de justesse. Hospitalisé sur place, il a été rejoint par ses meurtriers à l’hôpital local qui ont ensuite brûlé son corps. La maison de la victime et l’église ont par ailleurs également été incendiées. (L.M.) (Agence Fides 05/02/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network