http://www.fides.org

Dépêches

2014-01-27

AFRIQUE/SOUDAN DU SUD - Appel des Evêques de l’AMECEA en faveur de la création de couloirs humanitaires et de l’implication de la société civile dans les négociations

Juba (Agence Fides) – Créer immédiatement des couloirs humanitaires afin de porter secours aux populations ayant fui les combats au Soudan du Sud : tel est l’appel lancé par l’AMECEA (Association des membres des Conférences épiscopales d’Afrique orientale) dans une déclaration envoyée à l’Agence Fides : « La communauté internationale sait qu’il existe l’obligation morale d’intervenir de secourir le grand nombre de personnes dont la survie est menacée et dont les droits fondamentaux sont sérieusement en danger » souligne le document.
Malgré le cessez-le-feu atteint à Addis Abeba entre les représentants des deux factions rivales du SPLM (Mouvement de libération du peuple soudanais) qui s’affrontent depuis le 15 décembre, la situation au Soudan du Sud est encore instable. Le gouvernement et les rebelles s’accusent réciproquement de différentes violations de la trêve.
La déclaration de l’AMECEA souligne la nécessité « d’élargir les négociations » en y faisant participer non seulement le gouvernement et les rebelles mais également toutes les composantes de la société sud-soudanaise.
On se souviendra en effet que l’indépendance du Soudan du Sud « n’a pas été seulement un succès militaire. Les sud-soudanais ont lutté en tant que peuple uni en vue de leur libération. Il faut donc éviter la militarisation de la gestion des affaires de l’Etat ».
« L’Eglise a en outre joué un rôle important dans la lutte pour la libération nationale » affirment les Evêques qui soulignent combien la majeure partie des sud-soudanais ont reçu le baptême, un fait qui devrait aider les populations locales à surmonter leurs divisions ethniques et tribales. « Nous admirons les liens œcuméniques forts existant entre les églises sud-soudanaises qui jouent de la sorte un rôle prophétique en unissant le peuple sud-soudanais » réaffirment les Evêques qui concluent leur texte en confiant le pays à l’intercession de la Très Sainte Vierge Marie, Reine de la Paix et Reine de l’Afrique.
L’AMECEA rassemble les Conférences épiscopales d’Ethiopie, d’Erythrée, du Kenya, du Malawi des deux Soudans, de Tanzanie, d’Ouganda et de Zambie. (L.M.) (Agence Fides 27/01/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network