http://www.fides.org

Dépêches

2014-01-22

ASIE/SYRIE - Proclamation d’un gouvernement autonome kurde de 20 ministres dont 3 chrétiens dans le nord-est de la Syrie

Qamishli (Agence Fides) – A la veille de la II° Conférence internationale sur la Syrie convoquée à Genève, les kurdes syriens ont accompli un pas en direction de la création d’une entité politique autonome dans le nord-est de la Syrie en annonçant la formation d’un gouvernement autonome composé de 20 ministres. Selon des sources locales consultées par l’Agence Fides, au sein de la formation gouvernementale se trouvent notamment trois chrétiens syriens auxquels ont été confiés les portefeuilles de l’économie, de la programmation des organismes municipaux et de la commission pour les droits fondamentaux. Le gouvernement en question, présidé par Akram Hissou, s’est établi dans la ville de Qamishli et exercera son autorité dans une zone comprenant également la ville d’Hassakè.
Le nouvel organisme politique comprend les ministères des Affaires étrangères, de la justice, de la Défense et de l’éducation. Il a également annoncé vouloir organiser des élections politiques dans les quatre mois. Il semble dominé par le Parti kurde d’Union démocratique (Pyd), la formation kurde la plus forte sur le territoire syrien, alignée sur les positions du PKK, le parti marxisant qui soutient l’autonomisme kurde en Turquie.
Au travers de cet acte, se consolide la domination des formations politiques et militaires kurdes opérant dans la région de la Syrie dans laquelle la majorité de la population appartient à cette ethnie. Au cours des jours derniers, la demande des kurdes proches du Pyd visant à participer au travers d’une délégation propre à la II° Conférence de Genève afin de pouvoir exprimer leurs attentes s’agissant de l’avenir de la Syrie avait été rejetée. (GV) (Agence Fides 22/01/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network