http://www.fides.org

Dépêches

2014-01-22

AMERIQUE/NICARAGUA - Indignation du Secrétaire général de la Conférence épiscopale du Nicaragua après l’intervention de la police à Chichigalpa

Chichigalpa (Agence Fides) – Le Secrétaire général de la Conférence épiscopale du Nicaragua, S.Exc. Mgr Silvio Baez, a exprimé de sévères critiques à propos de l’intervention de la police à Chichigalpa au cours de la fin de semaine dernière, intervention au cours de laquelle un homme a trouvé la mort alors qu’un mineur était blessé. « C’est vraiment triste ! Ce qui s’est passé à Chichigalpa est pour nous motif d’indignation ! Une vie humaine vaut davantage que le monde entier ! » a écrit Mgr Baez sur son compte Twitter.
Samedi 18 janvier, un homme de 47 ans est mort et un jeune de 14 ans a été blessé lorsque des agents de police ont ouvert le feu sur un groupe de manifestants dans les environs du quartier de Candelaria de la commune de Chichigalpa. Selon la police, l’une de ses patrouilles a été attaquée à l’aide de pierres et d’armes improvisées par un groupe de personnes. « Après cette agression, des agents ont ouvert le feu avec leurs armes de service », raison pour laquelle ils ont été suspendus.
Selon la note parvenue à l’Agence Fides, un groupe de coupeurs de canne à sucre de la ferme de San Antonio, propriété du groupe PELLAS – l’un des plus importants du pays – a bloqué samedi 18 janvier l’accès à l’ensemble de la zone, réclamant l’assistance sanitaire et le respect d’autres droits. Différentes institutions dont l’Eglise catholique ont demandé aux autorités d’ouvrir une enquête pénale contre les agents accusés d’avoir ouvert le feu contre les manifestants. (CE) (Agence Fides 22/01/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network