http://www.fides.org

Dépêches

2014-01-21

ASIE/SYRIE - Campagne de prière pour soutenir la II° Conférence de Genève

Damas (Agence Fides) – Les responsables des églises chrétiennes en Syrie ont lancé une nouvelle campagne de prière afin de soutenir les efforts de paix en vue de la II° Conférence de Genève, souhaitant la fin du conflit et des avancées concrètes en direction de la réconciliation nationale.
Dans un message envoyé à Fides, le Patriarche d’Antioche des grecs melkites, S.B. Grégoire III Laham, invite les chrétiens syriens à se recueillir en prière en vue du succès de la Conférence, exhortant dans le même temps tous les chrétiens du monde à s’unir à cette intention. « Prions pour une véritable réconciliation dans le cadre de la II° Conférence de Genève » affirme-t-il dans le message parvenu à Fides, remarquant que « la clef du succès de la II° Conférence de Genève est une réconciliation nationale basée sur la foi, sur les droits fondamentaux, sur le caractère spécifique et sur les valeurs particulières du peuple syrien ».
De la II° Conférence de Genève, on attend l’institution d’un « gouvernement de transition » qui pourrait comprendre des représentants du gouvernement actuel et des représentants des groupes d’opposition. Parmi les nombreuses difficultés que devra affronter la Conférence, se trouve celle de savoir et de décider qui représente véritablement la population syrienne et quels pays devraient être invités à participer.
Ainsi que l’indique une note envoyée à Fides par l’organisation Middle East Concern ayant des sièges dans tout le Moyen-Orient, « la violence continue à faire rage dans de nombreuses zones de la Syrie causant des morts, des lésions et des traumatismes ainsi que de graves restrictions en ce qui concerne l’accès à la nourriture et aux soins médicaux. La crise humanitaire est aujourd’hui un problème au moins équivalent à la violence du conflit alors que des atrocités commises par les différents acteurs présents sur le terrains ont été prouvées ». Middle East Concern rappelle la plaie des enlèvements et des cas de persécutions spécifiques, c’est-à-dire « de violence contre les chrétiens perpétrée sur la base de motifs religieux ». L’ONG invite tous les fidèles du monde à s’unir dans la prière aux chrétiens syriens afin que la Conférence mette fin à la crise syrienne et que les délégués aient comme priorité les besoins et le bien du peuple syrien. Le souhait exprimé est en outre que soient prises en considération l’urgence représentée par les millions d’évacués présents sur le territoire national et de réfugiés se trouvant actuellement dans les pays limitrophes. (PA) (Agence Fides 21/01/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network