http://www.fides.org

Dépêches

2014-01-10

AFRIQUE/REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE - Le destin de la Centrafrique passe par N’Djamena

Bangui (Agence Fides) – L’avenir de la République centrafricaine est actuellement défini à N’Djamena, capitale du Tchad, où sont réunis le Chef de l’Etat centrafricain, Michel Djotodia, le gouvernement présidé par le Premier Ministre, Nicolas Tiengaye, et le Conseil national de transition (parlement provisoire).
Les responsables centrafricains participent à la réunion extraordinaire de la CEEAC (Communauté économique des Etats d’Afrique centrale) convoquée par le Président tchadien, Idriss Deby.
Selon différents observateurs, il faut s’attendre à ce que les pressions d’Etats limitrophes et de la France portent au départ du Président et du Premier Ministre, accusés de ne pas avoir su gérer le chaos ayant fait suite à la prise du pouvoir de la part de la coalition rebelle Seleka – dont est issu Djotodia – qui a mis le pays à genoux.
Le Président tchadien, dans son discours d’ouverture des travaux, a sévèrement critiqué l’action des dirigeants centrafricains, même si son pays joue depuis au moins 10 ans un rôle de premier plan en Centrafrique au point qu’un journal centrafricain a pu intitulé un article d’analyse des derniers événements : « République centrafricaine, capitale N’Djamena ». (L.M.) (Agence Fides 10/01/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network