http://www.fides.org

Dépêches

2014-01-09

ASIE/LIBAN - Pour les Evêques maronites, le Liban est le Prométhée du Moyen-Orient

Bkerkè (Agence Fides) – Le Liban ressemble à Prométhée, le héros mythologique grec ami du genre humain, puni par les dieux pour avoir porté aux hommes le don du feu. De la même manière, le Pays des Cèdres est touché parce, dans une région du monde écartelée par les affrontements sectaires, les nettoyages ethniques et religieux et par les luttes visant à imposer des régimes obscurantistes, il a tenté de préserver une coexistence dans laquelle les différentes composantes sociales et religieuses peuvent participer de manière paritaire à l’exercice du pouvoir. C’est en ayant recours à la mythologie grecque que l’Assemblée mensuelle des Evêques maronites – qui s’est déroulée le mercredi 8 janvier au siège patriarcal de Bkerkè sous la présidence du Patriarche d’Antioche des Maronites, S.B. le Cardinal Bechara Boutros Rai – a décrit la condition du pays en cette situation historique dramatique, incitant à nouveau tous les libanais « à renouveler leur acte de foi dans le Liban en tant qu’entité et que formule, préservant son rôle et sa mission dans la région et au sein de la communauté internationale ».
Les motifs politiques et confessionnels invoqués pour justifier « le règne de la terreur que certains cherchent à imposer par les voitures piégées, la croissante instabilité et les nombreuses agressions – peut-on lire dans le communiqué final de l’Assemblé, parvenu à l’Agence Fides – place tous les libanais ensemble face au devoir d’empêcher leur patrie de se transformer en une terre dévastée ».
Le Liban vit de fait sans gouvernement depuis neuf mois, les vetos croisés des deux coalitions politiques opposées paralysant la vie politique du pays alors que s’approchent les élections présidentielles, prévues pour mai prochain. Les Evêques exhortent dans leur communiqué tous les parlementaires « à faire leur devoir », en se hâtant de former un gouvernement qui soit à la hauteur du moment dramatique que traverse le pays et en assurant la continuité vitale des institutions. (GV) (Agence Fides 09/01/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network