http://www.fides.org

Dépêches

2013-12-20

ASIE/PHILIPPINES - Noël pour les évacués suite au passage du typhon Haiyan, entre faim et risques d’abus à l’encontre des enfants

Manille (Agence Fides) – Des centaines de milliers de personnes souffrent actuellement à cause des privations et des désagréments « comme Jésus et ses parents, luttant pour survivre entre les ruines causées par le plus grave typhon qu’ait connu les Philippines. Ce sera un Noël difficile, caractérisé par la faim et la souffrance pour les évacués, obligés de camper sous des toiles de plastique ou dans des tentes improvisées ». C’est ce qu’indique dans un message envoyé à l’Agence Fides le Père Shay Cullen, SSC, qui se trouve aux Philippines depuis 1969 où il est connu pour son engagement social et pastoral, décrivant le Noël des victimes du récent typhon Haiyan qui a touché la province de Leyte, faisant plus de 5.000 morts et des milliers d’évacués. « Outre le vent, la pluie et la dévastation, une autre tempête arrive aujourd’hui : celle de l’exploitation humaine et du trafic d’enfants qui sont le fait de trafiquants sans scrupule » prévient le missionnaire.
Dans les centres d’évacuation de Leyte, œuvre une équipe de secours de la Fondation Preda, créée par le missionnaire afin d’assister les enfants. « On voit déjà des affiches montrant les photographies d’enfants de 3 à 15 ans ayant mystérieusement disparu, probablement après avoir été enlevés et vendus. Cinq enfants ont été sauvés par les assistants sociaux. Ils avaient déjà été approchés par des trafiquants. Il s’agissait d’un certain nombre d’étrangers déclarant vouloir les emmener à Manille, probablement en vue de leur exploitation sexuelle » raconte le Père Cullen.
« Plus d’un million d’enfants, victimes de la prostitution, de pédophiles et d’exploitation sexuelle, passeront un Noël d’enfer aux Philippines » poursuit le missionnaire. A Noël, il faut proclamer avec force « les droits fondamentaux des pauvres et des opprimés, des affamés, les droits des enfants établis parce que les enfants sont les plus importants dans le Royaume de Dieu » réaffirme le Père Cullen. « Noël – conclut-il – est symbole de vie et d’amitié. C’est un moment qui permet de renforcer nos valeurs spirituelles, en réfléchissant au mystère de la vie, en renouvelant notre foi et en trouvant notre force d’agir pour sauver les exploités, les maltraités et les affamés ». (PA) (Agence Fides 20/12/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network