http://www.fides.org

Dépêches

2013-11-11

ASIE/PHILIPPINES - Pour le Coordinateur régional de la Caritas Asie, « l’impact du typhon Haiyen est similaire à un tsunami » - action de l’Eglise dans le domaine de l’aide

Bangkok (Agence Fides) – « C’est comme un tsunami. La vague qui a submergé la ville de Tacloban, totalement détruite, avait une hauteur de 18 m. La zone de la province de Leyte, dans le centre des Philippines, touchée par le typhon Haiyen, est véritablement vaste et les destructions y sont notables. Des infrastructures et des habitations ont été balayées. Un plan de réhabilitation et de reconstruction de grande ampleur sera nécessaire afin de restituer une vie normale à la population. Nous sommes proches des gens touchés par le deuil et nous en appelons à la mobilisation internationale des gouvernements, des ONG et des particuliers en ce qui concerne les aides ». C’est ce qu’indique à l’Agence Fides Eleazar Gomez, Coordinateur régional de la Caritas Asie, lui-même originaire des Philippines. Selon les estimations, le nombre des morts causés par le typhon pourrait être de quelques 10.000 alors que les familles sans abri ou évacuées sont plus de 900.000.
Un communiqué envoyé à Fides par le Père Edwin Gariguez, Directeur de la Caritas Philippines, informe que « le gouvernement local fait actuellement de son mieux pour fournir des rations. L’Eglise cherche également à fournir des logements provisoires et des abris ». La Caritas Philippines a lancé un appel aux 86 Diocèses de la nation afin qu’ils apportent une contribution de solidarité. Ainsi que Fides a pu l’apprendre, le thème des aides aux victimes des catastrophes naturelles se trouvera au centre de la campagne de Carême de la Conférence épiscopale des Philippines, l’objectif étant d’éduquer les fidèles à l’esprit de don et de solidarité.
Ainsi que cela a été indiqué à Fides, dans un généreux effort de solidarité, des bénévoles de la Caritas s’organisent actuellement dans les différents Diocèses frappés par le désastre et dans ceux qui les entourent. L’Archidiocèse de Jaro a indiqué que les communes de Concepcion, Ajuy, Estancia et Balasan ont été détruites, les bénévoles catholiques étant encore en action pour sauver des vies. Parmi les Diocèses les plus touchés se trouve l’Archidiocèse de Palo, qui comprend la ville de Tacloban. Là, plus de 150.000 résidents touchés par le typhon se trouvent sans abri et l’on cherche actuellement à organiser un centre de crise afin de faire face à l’urgence et de distribuer des aides. Les 15 Paroisses de Tacloban constitueront des points de distribution et le Sanctuaire du Divin Enfant de Tacloban a été désigné comme point de référence et de collecte de marchandises des donateurs.
L’Archidiocèse de Cebu s’est activé afin d’accueillir les évacués comme cela a été le cas également sur l’île de Palawan. (PA) (Agence Fides 11/11/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network