http://www.fides.org

Dépêches

2013-11-09

ASIE/JORDANIE - Selon le Directeur de la Caritas, le camp de réfugiés de Zaatari est appelé à devenir une « ville provisoire »

Amman (Agence Fides) – Le plus grand camp de réfugiés syriens situé dans le désert jordanien s’apprête à devenir une « ville temporaire ». C’est ce que confirme à l’Agence Fides le Directeur de la Caritas Jordanie, Wael Suleiman. « Avec 130.000 personnes présentes à l’intérieur du camp pour une durée qui pourrait être encore de plusieurs années, les responsables de l’ONU et le gouvernement jordanien ont considéré sa transformation en centre habité comme étant la seule solution possible. Nous aurons donc, dans le désert, une « al-Zaatari new city ». Les travaux visant à apporter l’eau, l’énergie électrique et les services ont déjà commencé ».
Le surpeuplement du camp de Zaatari est l’un des facteurs qui continue à rendre la vie quotidienne des hôtes du camp pleine de tourments. Injustices et violences, surtout envers les femmes, sont à l’ordre du jour. Les jeunes grandissent sans aucune activité scolaire et de formation. La perspective de passer un autre hiver sous la tente semble insoutenable à ceux qui vivent encore dans des conditions de fortune.
Les chiffres fournis par l’ONU font état de 1,3 millions de syriens ayant trouvé refuge sur le territoire du Royaume hachémite. (GV) (Agence Fides 09/11/2013).

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network