http://www.fides.org

Dépêches

2013-11-09

AMERIQUE/HAITI - Montée en puissance de la protestation contre le Président Martelly

Port-au-Prince (Agence Fides) – Une partie de la population haïtienne réclame à grand cri la démission du Président Michel Martelly. C’est ce qu’affirment les manifestants qui sont descendus dans les rues de Delmas et de la capitale haïtienne, Port-au-Prince, au cours de ces derniers jours. La protestation contre le gouvernement est partie des faubourgs pour arriver à Petionville, zone de l’élite économique et commerciale du pays, qui n’a presque jamais été le théâtre d’actions de protestation sociale. Selon une note parvenue à Fides, le mécontentement était palpable depuis des jours et le 7 novembre, il a explosé. Plus de 3.000 manifestants ont lancé des pierres et entravé la circulation alors que la police a fait usage de gaz lacrymogènes. La manifestation, notent des sources de Fides, ne constitue pas un épisode isolé.
Le gouvernement haïtien doit faire face, depuis septembre dernier, aux protestations contre les politiques administratives, l’insécurité et la vie chère. Haïti doit également compter avec un retard significatif en ce qui concerne le renouvellement partiel du Sénat (10 législateurs), l’élection de 142 conseillers et de 570 représentants de l’Assemblée nationale. Les élections, qui devaient avoir lieu au début de l’année passée, ont depuis été continuellement reportées. Selon des sources de Fides, « la violence dans les quartiers pauvres du pays couve depuis longtemps, organisée par des secteurs non identifiés. Le gouvernement entend l’affronter avec fermeté ». (CE) (Agence Fides 09/11/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network