http://www.fides.org

Dépêches

2013-11-07

AFRIQUE/NIGERIA - 28 morts parmi les participants à une veillée de prière suite à une fausse alarme

Abuja (Agence Fides) – Une fausse alarme lancée par une ou plusieurs personnes non identifiées a provoqué la bousculade dans le cadre de laquelle au moins 28 personnes fuyant l’église du Saint-Esprit de Uke, dans l’Etat d’Anambra (Nigeria), ont trouvé la mort, 200 autres ayant été hospitalisées. C’est ce qu’a affirmé S.Exc. Mgr Valerian Okeke, Evêque d’Onitsha au Catholic News Service (CNS). « Ma première pensée et mes sentiments vont aux familles, aux parents et aux amis de ceux qui ont perdu la vie » a déclaré l’Evêque. Les fidèles participaient à une veillée qui se tenait dans la nuit entre le 2 et le 3 novembre.
Selon une autre reconstruction, peu de temps avant la tragédie, des hommes politiques locaux s’étaient présentés dans le lieu de culte pour adresser un appel électoral aux fidèles suscitant de nombreuses protestations parmi les participants. A l’improviste, quelqu’un a lancé l’alarme à propos d’un incendie inexistant, provoquant la fuite précipitée des quelques 5.000 personnes présentes.
Après la tragédie de Uke, le chapitre du sud-est de la Christian Association of Nigeria (CAN, association qui regroupe les confessions chrétiennes présentes au Nigeria, dont l’Eglise catholique) a décidé d’interdire la tenue de réunions politiques dans les églises. (L.M.) (Agence Fides 07/11/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network
newsletter icon

Newsletter

Les nouvelles de l'Agence sur ton adresse courriel

Dépêches