http://www.fides.org

Dépêches

2013-10-31

ASIE/SYRIE - Fosses communes à Sadad : 45 civils chrétiens tués par les milices islamistes

Sadad (Agence Fides) – Deux fosses communes contenant les corps de 30 civils chrétiens tués par les milices islamistes, y compris des femmes et des enfants, ont été retrouvées dans la ville de Sadad. Dans l’ensemble, le nombre des civils chrétiens tués dans la petite ville sise à mi chemin entre Homs et Damas a été de 45. C’est ce que communique à l’Agence Fides le Patriarcat syro-orthodoxe de Damas. La ville de Sadad, agglomération chrétienne, a été envahie et occupée par les milices islamistes le 21 octobre et reconquise au cours de ces derniers jours par l’armée régulière syrienne. Les représentants du Patriarcat et les familles des victimes, une fois rentrés dans la ville, y ont trouvé, dans l’horreur générale, deux fosses communes dans lesquelles ont été trouvés les cadavres des membres de leurs familles et de leurs amis. Dans une atmosphère de deuil, d’indignation et de grande émotion, les obsèques des 30 chrétiens ont été célébrées par l’archevêque Selwanos Boutros Alnemeh, métropolite syro-orthodoxe d’Homs et Hama, qui a fourni à Fides la liste des victimes.
Selon le récit de témoins oculaires, de nombreux civils ont été tués par des miliciens des bandes Al-Nusra et Daash alors qu’ils cherchaient à s’enfuir ou à se mettre à l’abri, le jour même de l’invasion de la ville. Sadad semble aujourd’hui totalement détruite et saccagée. Certains militants qui ont envahi la ville s’étaient retranchés dans l’église syro-orthodoxe Saint Théodore, qui a été profanée. Sadad est un antique village syriaque remontant à 2.000 avant Jésus Christ, sis dans la région du Qalamoon, au nord de Damas et caractérisé par ses églises, temples, icônes historiques et sites archéologiques. (PA) (Agence Fides 31/10/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network