http://www.fides.org

Dépêches

2013-10-15

AMERIQUE/PEROU - Déclaration de l’Evêque de Chimbote : « je n’ai pas peur des détenus mais des personnes qui sont en liberté alors qu’elles ne devraient pas s’y trouver »

Chimbote (Agence Fides) – L’Evêque du Diocèse de Chimbote, S.Exc. Mgr Angel Francisco Simon Piorno, a affirmé énergiquement ne pas avoir peur des détenus qui se trouvent en prison mais des personnes qui sont en liberté alors qu’elles devraient se trouver derrière les barreaux. Mgr Simon Piorno a fait ces déclarations à la presse locale à propos des extorsions qui ont lieu dans la ville et sont attribuées aux détenus de la prison Cambio Puente.
La note envoyée à l’Agence Fides indique en outre que l’Evêque estime inutile d’installer un appareil pour bloquer les appels téléphoniques à l’intérieur de la prison, parce que cela ne fera pas cesser les extorsions. Il a par ailleurs réaffirmé : « Je le dis une fois encore : il faut capturer ceux qui sont en liberté, ces criminels qui, en recourant à la menace, cherchent à obtenir de l’argent facile ».
L’Evêque a également fait part de sa préoccupation suite aux 75 homicides enregistrés à Chimbote depuis le début de cette année. « Avec 75 morts, il semblerait que nous vivons à l’âge de la pierre, durant lequel la vie d’autrui n’était pas respectée. Ces chiffres sont bouleversants. Il faut prendre un engagement sérieux afin d’affronter le grave problème de la cité qu’est l’insécurité ».
Mgr Simon Piorno a relevé que, si les forces de police ne parviennent pas à obtenir de résultats et, qu’au contraire, le climat de violence s’accroît, alors il sera nécessaire de penser à apporter des modifications et à adopter de nouvelles stratégies. Enfin, il a rappelé que le jeudi 17 octobre, il participera à la Marche pour la Paix organisée par les détenus à l’intérieur de la prison de Cambio Puente (voir Fides 09/10/2013). (CE) (Agence Fides 15/10/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network