http://www.fides.org

Dépêches

2013-10-14

AMERIQUE/EQUATEUR - Eloges de l’Eglise au Président qui menace de démissionner en cas de poursuite des pressions en faveur de la légalisation de l’avortement

Guayaquil (Agence Fides) – S. Exc. Mgr Antonio Arregui, Archevêque de Guayaquil et Président de la Conférence épiscopale équatorienne, a qualifié de « très estimable » la prise de position du Chef de l’Etat, Rafael Correa, à propos de la possible légalisation de l’avortement. Le Président a en effet menacé de démissionner si son parti, Alianza País, continuera à exercer des pressions pour faire approuver une réforme légalisant l’avortement.
Dans une note envoyée à Fides, Mgr Arregui se déclare « impressionné par le courage et la qualité de la prise de position du Président. Je pense qu’il s’agit d’une position véritablement estimable ». Mgr Arregui affirme également que la position de l’Eglise à propos de ce thème est bien connue. « Nous croyons que la vie humaine est sacrée et qu’elle ne peut être éliminée ». Ainsi que l’indique la note parvenue à Fides, cette semaine sera rendue publique une déclaration officielle de l’Eglise catholique.
S’exprimant à la télévision, Rafael Correa a en particulier stigmatisé les parlementaires de son parti qui soutiennent la proposition de loi portant dépénalisation de l’avortement, pratique qui est actuellement sévèrement interdite par le Code pénal. Selon ce qu’indique la presse locale, Correa aurait également parlé de « véritable trahison et de grave déloyauté », rappelant avoir toujours déclaré clairement être contraire à toute forme de légalisation de l’avortement. Correa se qualifie d’homme « de gauche, humaniste et catholique ». (CE) (Agence Fides 14/10/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network