http://www.fides.org

Dépêches

2013-10-10

AFRIQUE/EGYPTE - Deux ans après le massacre de Maspero, les coptes attendent encore que justice leur soit rendue

Le Caire (Agence Fides) – Deux ans après le massacre de Maspero qui vit 23 coptes être massacrés par les unités de l’armée égyptienne le 9 octobre 2011, des centaines de militants de mouvements et groupes liés à la communauté copte ont organisé une veillée aux flambeaux sur le lieu du triste événement, dans les environs du palais de la télévision où, voici deux ans, les blindés militaires renversèrent les manifestants chrétiens qui protestaient contre les violences subies de la part des bandes islamistes. Les participants à la veillée d’hier, qui ont exposé les photographies des victimes, ont dénoncé à nouveau l’impunité dont ont pu jusqu’ici bénéficier les responsables du massacre, accusant en particulier l’ancien Maréchal Hussein Tantawi ainsi que les hauts représentants de l’armée de l’époque. Après la veillée, les manifestants ont tenté de se rendre en cortège sur la place Tahrir mais leur passage a été empêché par des unités de l’armée qui ont dispersé la manifestation, recourant à l’usage des gaz lacrymogènes.
A l’occasion de cet anniversaire, l’évêque copte orthodoxe Abanub a également présidé une veillée de prière et de réflexion en mémoire des victimes au Monastère de Saint Simon le tanneur, veillée à laquelle ont pris part différentes personnalités politiques et des militants de l’Union des jeunes Maspero. Dans son intervention, l’évêque copte – indiquent des sources égyptiennes consultées par l’Agence Fides – a adressé un appel au gouvernement et aux militaires, réaffirmant que les coptes n’oublieront pas « jusqu’à leur dernier soupir » les martyrs de Maspero et qu’ils continueront à demander avec insistance que justice leur soit rendue. (GV) (Agence Fides 10/10/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network