http://www.fides.org

Dépêches

2013-10-08

ASIE/IRAQ - Réponse favorable du Patriarche assyrien à la proposition du Patriarche chaldéen s’agissant de la création d’un Comité conjoint pour le dialogue

Bagdad (Agence Fides) – Le Patriarche de l’Eglise assyrienne d’Orient, Dinkha IV, a répondu favorablement à la proposition de dialogue qui lui a été adressée récemment par le Patriarche chaldéen, S.B. Louis Raphaël I Sako, proposant la création d’un Comité conjoint en tant qu’instrument permettant d’affronter ensemble les urgences communes aux deux Eglises sœurs. « Nous nous réjouissons – écrit le Chef de l’Eglise assyrienne à S.B. Louis Raphaël I Sako dans une lettre parvenue à l’Agence Fides – de votre bonne volonté en ce qui concerne le renouvellement du dialogue avec nous en vue de l’unité. Nous aussi sommes d’accord et vous soutenons dans cette bonne intention de nous rapprocher les uns des autres comme des frères dans le Christ et comme fils et filles d’une même nation. Ceci – souligne Dinkha IV – a constitué l’intention de l’Eglise assyrienne par le passé et maintenant et il en sera de même également à l’avenir ».
La lettre de Dinkha IV porte la date du 3 octobre et répond au message de félicitations que S.B. Louis Raphaël I Sako avait adressé au Patriarche assyrien le 15 septembre dernier à l’occasion de son 78ème anniversaire.
Le Patriarche assyrien – qui réside depuis 1984 à Morton Grove, dans les environs de Chicago – invoque la protection divine sur les fils et les filles de l’Eglise chaldéenne « contre les tempêtes qui secouent le Moyen-Orient ».
En 1994, le dialogue entre l’Eglise assyrienne d’Orient et l’Eglise catholique dans son ensemble a conduit à la signature d’une Déclaration christologique commune, par laquelle le Bienheureux Pape Jean Paul II et le Patriarche Dinkha IV ont reconnu partager la même foi en Jésus Christ et dans le Mystère de l’Incarnation. Jusqu’ici, aucun dialogue œcuménique et ecclésiologique direct entre l’Eglise chaldéenne et l’Eglise assyrienne d’Orient, qui partagent le même patrimoine théologique, liturgique et spirituel, n’a jamais eu lieu officiellement. (GV) (Agence Fides 08/10/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network
newsletter icon

Newsletter

Les nouvelles de l'Agence sur ton adresse courriel

Dépêches