http://www.fides.org

Dépêches

2013-09-10

ASIE/TERRE SAINTE - Pèlerinage des reliques de Saint Jean Bosco : le Vicaire patriarcal du Patriarcat latin de Jérusalem compte sur son intercession en faveur de la paix

Jérusalem (Agence Fides) – A partir de ce jour, 10 septembre, et jusqu’au jeudi 19 septembre, les reliques de Saint Jean Bosco accompliront un long pèlerinage dans de nombreux lieux de Terre Sainte, avant de retourner en Italie, à l’issue d’un voyage qui les a conduit, à compter de 2009, à faire le tour du monde. Ce sera le Patriarche de Jérusalem des latins, S.B. Fouad Twal, qui accueillera les reliques du Saint ce soir à 18h00 à la porte de Jaffa. Le Patriarche a invité tous les fidèles du Diocèse à participer à l’événement, qui comprendra la récitation des Vêpres en la Co-cathédrale du Patriarcat latin. Au cours des prochains jours, les reliques feront étape dans de nombreuses églises de Bethléem, Beit Jala, Nazareth, Haïfa, Beit Jemal et Jaffa, pour revenir ensuite à Jérusalem. En chacun de ces lieux, la présence des reliques sera accompagnée et célébrée au travers de Messes, de processions, de veillées nocturnes et de moments de vénération. Mercredi 11, les reliques, passant de Jérusalem à Bethléem, passeront le barrage se trouvant près de la tombe de Rachel et feront également étape au Baby Caritas Hospital, l’hôpital pédiatrique situé à proximité du mur de séparation construit par les autorités israéliennes. Le lendemain, les reliques seront portées en pèlerinage jusqu’à la maison des Salésiens sise dans la vallée de Cremisan, limitrophe des terrains expropriés par Israël dans le but de poursuivre la construction du mur de séparation. Ces expropriations – et les problèmes environnementaux provoqués dans la vallée en question par le tracé du mur – se trouvent au centre d’un long contentieux entre les populations locales palestiniennes et les autorités israéliennes. « Don Bosco – fait remarquer à l’Agence Fides S.Exc. Mgr William Shomali, Vicaire patriarcal du Patriarcat latin de Jérusalem – voulait accomplir un voyage en Terre Sainte à la fin de sa vie. Mais il ne lui fut pas possible de réaliser son souhait à cause de ses conditions de santé. Maintenant, il arrive de manière différente, par l’intermédiaire de ses reliques, et maintient ainsi sa promesse. Nous avons plus besoin de lui à cette époque. Maintenant que, tout le Moyen-Orient – la Terre Sainte, l’Egypte, l’Irak et la Syrie, pays dans lesquels oeuvrent également de nombreux salésiens, fils de Don Bosco – traverse une situation dramatique jamais vue auparavant, nous avons besoin de lui et de tous les saints. Nous demandons à tous leur intercession fervente. Plus ils sont forts, comme Don Bosco, et plus nous avons recours à eux ». (GV) (Agence Fides 10/09/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network
newsletter icon

Newsletter

Les nouvelles de l'Agence sur ton adresse courriel