http://www.fides.org

Dépêches

2013-09-04

ASIE/LAOS - Onze familles converties au Christianisme placées par les autorités devant l’alternative entre abjurer la foi chrétienne ou quitter leur village

Borikhamsai (Agence Fides) – Les autorités du village de Nongdaeng, dans le district de Borikan de la province de Borikhamsai ont ordonné à 11 familles converties au Christianisme – soit au total 50 personnes – d’abjurer leur foi chrétienne et de revenir à leur religion animiste sous peine d’être chassées du village. Les représentants des familles ont été convoqués le 30 août par des fonctionnaires civils des affaires religieuses qui les ont invités à abandonner sous trois jours « la religion d’une puissance occidentale étrangère, qui est destructrice pour la nation laotienne ». Le Dimanche 1er septembre, cependant, les familles chrétiennes se sont réunies dans une maison pour une cérémonie liturgique, réaffirmant avoir pleinement le droit de pratiquer librement leur foi, ainsi que le prévoit la Constitution laotienne.
La conversion de ces familles du village de Nongdaeng a eu lieu entre avril et mai 2013. Trois familles ont commencé à prier dans leurs maisons et huit autres familles du voisinage se sont peu à peu unies à elles, embrassant la foi chrétienne.
Dans un appel envoyé à Fides, l’ONG Human Rights Watch for Lao Religious Freedom demande au gouvernement laotien de permettre aux personnes vivant à Nongdaeng de pratiquer le culte de la foi chrétienne, respectant ainsi la liberté de conscience et de religion. L’ONG invite en outre le gouvernement à punir les fonctionnaires, auteurs d’un « ordre d’abjure et d’expulsion du village » qui, selon les normes en vigueur, est « totalement illégal ». (PA) (Agence Fides 04/09/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network