http://www.fides.org

Dépêches

2013-08-26

ASIE/SYRIE - Prière et jeûne pour le Père Dall’Oglio et la paix en Syrie au Monastère de Deir Mar Musa

Damas (Agence Fides) – Au Monastère de Deir Mar Musa (Monastère de Saint Moïse l’Ethiopien en Syrie) le 27 août, à la veille de la fête liturgique de Saint Moïse (28 août), on priera et on jeûnera pour la libération du Père Paolo Dall’Oglio, enlevé voici près d’un mois dans la zone de Raqqa, et pour la paix en Syrie. C’est ce qu’indique à l’Agence Fides le Père Jacques Mourad, responsable de la communauté monastique de rite catholique syrien, refondée en 1982 par le Père Paolo Dall’Oglio,SJ et qui compte actuellement dix moines. Au cours des années, le Monastère s’est ouvert pour accueillir des membres d’autres confessions chrétiennes et a mis en place une communauté spirituelle œcuménique mixte promouvant le dialogue entre le Christianisme et l’islam.
Contacté par Fides, le Père Mourad explique : « Le 27 août, veille de la fête de Saint Moïse l’Ethiopien, fête annuelle de notre communauté et de notre monastère, nous, moines, vivrons une journée spéciale de jeûne, de méditation et de prière à laquelle participeront des fidèles chrétiens et musulmans. Nous offrirons notre prière en particulier pour demander à Dieu la protection et la libération de notre confrère, le Père Paolo Dall’Oglio. Nous ne savons pas qui l’a enlevé et nous sommes sans nouvelles de sa part. Nous vivons ces heures avec tristesse et trépidation. Nous sommes préoccupés mais nous demeurons dans l’espérance. Nous demandons à tous les fidèles de par le monde de s’unir à notre jeûne et à notre prière et nous lançons un appel éploré en vue de sa libération ».
Le Père Mourad, catholique syrien originaire d’Alep ajoute : « Nous voulons également demander à Dieu le don de la paix pour la Syrie, martyrisée par la guerre. Nous déplorons toute forme de violence qui ne constitue jamais une solution. Nous espérons qu’un dialogue puisse être entrepris et qu’une nouvelle ère de réconciliation puisse débuter pour le peuple syrien ».
Au cours de ces deux années de guerre, la communauté de Deir Mar Musa, monastère sis à 80 Km au nord de Damas, « est demeurée fidèle à son charisme de prière, de travail, de dialogue, d’accueil de l’autre, de paix et de réconciliation », explique le Père Mourad. La communauté est présente dans deux autres monastères, l’un en Syrie – le monastère de Saint Elie de Qaryatain situé entre Homs et Palmira – et l’autre dans le Kurdistan irakien – le monastère de la Vierge Marie de Suleymanieh.
Saint Moïse l’Ethiopien (330 – 405) de brigand célèbre devint un célèbre anachorète et convertit de nombreuses personnes, les conduisant avec lui au monastère. Le martyrologe romain en fait mémoire le 28 août. (PA) (Agence Fides 26/08/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network