http://www.fides.org

Dépêches

2013-08-07

ASIE/SYRIE - Abus et mariages forcés : le destin des enfants réfugiés

Zaatari (Agence Fides) – Les gens continuent à être désespérés et toujours plus pauvres. Les enfants ayant fui la guerre en Syrie avec leurs familles continuent à être exploités, victimes d’abus et contraints à des mariages précoces, totalement inusuels dans le pays. Environ 2 millions de réfugiés syriens sont répartis principalement entre la Turquie, le Liban, la Jordanie et l’Irak. Le Haut Commissariat de l’ONU pour les réfugiés a lancé l’alarme afin de chercher des mesures de sécurité plus efficaces visant à éviter que des enfants ne travaillent afin de maintenir leurs familles, qu’ils abandonnent l’école ou retournent en Syrie comme enfants soldats. Des dernières estimations de l’UNHCR relatives au camp de Zaatari, en Jordanie, il ressort qu’y sont présents 130.000 réfugiés syriens contre lesquels se construisent actuellement de véritables réseaux de criminalité organisée. Dans le camp en question, l’anarchie est totale et les maigres ressources font l’objet de mises à sac et de destruction constants. En Jordanie, les réfugiés parviennent à vivre seulement en dehors des camps et sous le contrôle des autorités nationales. Nombreux sont ceux qui, à cause des difficiles conditions rencontrées à Zaatari et au fort taux de criminalité présent à l’intérieur du camp, préfèrent s’enfuir. (AP) (Agence Fides 07/08/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network