http://www.fides.org

Dépêches

2013-07-25

AFRIQUE/SOUDAN DU SUD - Tensions après la destitution du gouvernement

Juba (Agence Fides) – Après la destitution du gouvernement de la part du Président sud-soudanais Salva Kiir, l’heure est à la tension et à l’attente dans la capitale, Juba. « A part une augmentation du nombre des barrages, on ne note pour l’instant aucun mouvement particulier ni à Juba ni à l’extérieur mais l’on vit comme suspendus, dans l’attente de comprendre comment évoluera la situation » déclare Chiara Scanagatta, représentant de Médecins avec l’Afrique CUAMM au Soudan du Sud dans un communiqué parvenu à l’Agence Fides. « Nous avions déjà perçu des signaux d’instabilité au cours de ces dernières semaines, lorsque le Président avait retiré de nombreux pouvoirs au vice-président – poursuit Chiara Scanagatta – et les tensions internes au gouvernement et au parti en vue des prochaines élections étaient connues. Pourtant, lors des cérémonies du 9 juillet marquant le 2ème anniversaire de l’indépendance, il régnait un tel air de fête et de volonté de changement qu’il était possible d’espérer que les divergences avaient été surmontées ».
Médecins avec l’Afrique CUAMM œuvre au Soudan du Sud depuis 2006. L’ONG est présente dans le pays au travers d’une équipe de 14 opérateurs expatriés qui travaillent à l’hôpital de Yirol, dans l’Etat des Lacs, et à l’hôpital de Lui, en Equatoria occidental. Dans ces deux hôpitaux, ont été effectués en 2012 plus de 53.000 visites, 13.000 hospitalisations, 1.461 accouchements et plus de 47.000 vaccinations. (SL) (Agence Fides 25/07/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network