http://www.fides.org

Dépêches

2013-07-10

OCEANIE/AUSTRALIE - Compassion envers les migrants : une réponse à l’appel du Pape François de la part de jeunes chrétiens australiens

Sydney (Agence Fides) – Un cri de « compassion » envers les migrants et les demandeurs d’asile, en particulier les enfants : c’est ce que lance, accueillant l’appel du Pape François lors de sa visite à Lampedusa, l’association Australian Young Christian Students (AYCS), demandant au monde politique d’accorder une attention particulière aux enfants se trouvant actuellement « confinés » dans des centres d’accueil et de rétention, conformément au système d’immigration en vigueur en Australie.
Ainsi que l’indique un communiqué envoyé à Fides, l’AYCS a pris la parole après la visite du Pape François dans l’île italienne de Lampedusa, visite qui a attiré une nouvelle fois l’attention internationale sur le phénomène de la migration et sur les grandes souffrances des migrants. En Australie, la question est vivement ressentie et se trouve au centre d’un débat public animé.
« Les enfants sont particulièrement vulnérables et arrivent en Australie à la recherche d’une aide » affirme la note de l’AYCS envoyée à Fides. « Il demeure d’une importance vitale pour leur santé et leur bien-être que les enfants et leurs familles ne soient pas soumis à de longues périodes de rétention ». Un récent rapport de Human Rights Watch indique que, dans le cadre des flux migratoires intéressant le sud-est asiatique et le Pacifique, les mineurs et leurs parents sont arrêtés arbitrairement dans des pays tels que l’Indonésie et la Malaisie et sont victimes de graves abus. Les enfants qui débarquent en Australie « cherchent donc la stabilité et la sécurité que tous les enfants méritent » indique l’Association de jeunes chrétiens, invitant « au plein respect du droit international ».
Récemment, plus de 8.000 lycéens de toute l’Australie ont fait une expérience de bénévolat dans les centres de rétention accueillant les immigrés, centres qui ont été réactivés à compter de 1992 pour l’ensemble des immigrés arrivant dans le pays sans visa. (PA) (Agence Fides 10/07/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network