http://www.fides.org

Dépêches

2013-06-20

ASIE/IRAQ - Pour le Patriarche de Babylone des Chaldéens, en Syrie, la seule solution est de nature politique

Rome (Agence Fides) – Afin de sortir du conflit qui déchire la Syrie, « la seule solution à rechercher est de nature politique » alors que la perspective d’une fourniture d’armes aux rebelles – appuyée par certains pays occidentaux – mène à une impasse, dans la mesure où « le sang appelle le sang et la vengeance la vengeance ». C’est ainsi que s’exprime le Patriarche de Babylone des Chaldéens, S.B. Louis Raphaël I Sako, contacté par l’Agence Fides, à propos de la question qui divise la communauté internationale, à savoir les modalités selon lesquelles mettre fin à la tragédie que connaît le peuple syrien. Le Patriarche, qui, en Irak, continue à inspirer et à soutenir avec force les initiatives mises en place en faveur de la réconciliation nationale, confirme que les affrontements sectaires ayant lieu en Syrie contaminent actuellement toute la région. « Le conflit syrien – indique à Fides le Patriarche chaldéen – déstabilise actuellement lentement tout le Moyen-Orient. Il s’agit d’une lutte entre des groupes confessionnels et l’Occident semble souvent favoriser les pires dérives. La démocratie ne s’impose pas d’en haut ou à l’aide de moyens violents. Et, dans le chaos syrien, sont désormais présents des forces et des intérêts qui ne visent certainement pas à instaurer la liberté ». Le Chef de l’Eglise chaldéenne enregistre chaque jour dans l’exercice de son ministère pastoral les effets de longue durée des interventions militaires occidentales en Irak sur les chrétiens irakiens. « J’ai visité une vingtaine de Paroisses de Bagdad – raconte le Patriarche à Fides – et je me suis aperçu que, dans de nombreuses communautés, ne sont restés que les pauvres : les riches, les membres des professions libérales, les intellectuels ont tous expatrié en Occident. Seuls restent sur place ceux qui n’ont pas les moyens de s’en aller, toujours plus fatigués, toujours plus pauvres ». (GV) (Agence Fides 20/06/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network