http://www.fides.org

Dépêches

2013-06-14

ASIE/ISRAEL - Profanation du cimetière chrétien de Jaffa

Jaffa (Agence Fides) – Un certain nombre de tombes du cimetière chrétien orthodoxe de Jaffa ont été endommagées et recouvertes de graffitis intimidateurs en hébreu, probablement au cours de la nuit entre le 12 et le 13 juin. Cinq voitures stationnées dans les environs du cimetière ont, elles aussi, été endommagées. Les vandales ont tracé sur plusieurs pierres tombales le mot « vengeance » et l’expression « le prix à payer », formule qui sert de « signature » depuis les premiers mois de l’année 2012 aux actes de vandalisme perpétrés à l’encontre des lieux de culte chrétiens et musulmans par des groupes de colons extrémistes en guise de rétorsion suite au démantèlement de colonies juives illégales.
Dans un communiqué, le Conseil des Institutions religieuses de Terre Sainte – qui comprend le grand rabbinat d’Israël et le Ministère de l’Autorité palestinienne chargé des Affaires religieuses, ainsi que des représentants et des responsables des différentes communautés religieuses – a exprimé son indignation suite à l’attaque contre le cimetière. Mercredi dernier, le fonctionnaire de police Galit Ziv avait indiqué, dans le cadre d’une audition devant une commission parlementaire, qu’en 2012, 200 personnes avaient été arrêtées sur la base des enquêtes ouvertes à propos des actes de vandalisme signés « le prix à payer ». La police – a déclaré Galit Ziv – traite les actions intimidatrices attribuées à des groupes de colons extrémistes comme « des crimes nationalistes », motivés idéologiquement. (GV) (Agence Fides 14/06/2013).

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network