http://www.fides.org

Dépêches

2013-05-29

AFRIQUE/SOMALILAND - Durcir les peines afin de freiner les viols au Somaliland

Hargeisa (Agence Fides) – Selon les estimations officielles, en 2012, au Somaliland, ont été enregistrés environ 5.000 cas de viol contre 4.000 de l’année précédente. Les statistiques du Sexual Assaults Referral Centre (SARC), faisant partie du groupe hospitalier d’Hargeisa, font elles aussi état d’une tendance à l’augmentation de ce phénomène. En 2012, le centre en question a traité 195 cas de viols contre 130 en 2011. Les cas signalés concernent principalement des zones proches d’Hargeisa. Des peines plus sévères et une plus faible dépendance par rapport aux systèmes de justice traditionnels pourraient aider à mettre un terme à la croissance de ce phénomène au sein de la zone. Rares sont les victimes qui vont se faire soigner et elles le font généralement immédiatement après avoir subi les agressions. Nombre des victimes ne parviennent pas à se rendre au centre au cours des 24 heures qui suivent la violence, ce qui fait que les preuves du viol ne sont plus aisément visibles. Parmi les victimes de ces atrocités se trouvent malheureusement également de nombreux enfants. Le dernier cas dénoncé concernait un enfant de 6 ans, évacué de la zone d’Hargeisa, violé par un membre de sa famille. Toutefois, nombreux sont les cas qui ne sont pas dénoncés ou sont résolus au travers d’accords entre les familles des victimes et les bourreaux. (AP) (Agence Fides 29/05/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network