http://www.fides.org

Dépêches

2013-05-27

ASIE/SYRIE - Appel de l’Eglise syro orthodoxe : « l’espoir existe : faites davantage afin de faire libérer nos Métropolites »

Damas (Agence Fides) – « Il existe une lueur d’espoir s’agissant du sort des deux Métropolites orthodoxes d’Alep enlevés en Syrie voici un mois. Nous demandons que soient diffusées des photographies ou des vidéos récentes des deux Métropolites et que la Coalition nationale de l’opposition syrienne fasse tout ce qui est en son pouvoir afin de les libérer ». C’est ce que déclare à l’Agence Fides le Métropolite Timoteo Matta Fadil Alkhouri, Assistant patriarcal du Patriarcat syro orthodoxe d’Antioche, confrère du Métropolite syro orthodoxe Gregorio Yohanna Ibrahim, qui se trouve encore entre les mains de ses ravisseurs en compagnie du Métropolite grec orthodoxe Boulos al-Yazigi. Voici deux jours, à Istanbul, Abdul Ahad Steipho, responsable de la Coalition nationale de l’opposition syrienne a déclaré à des journalistes, en marge d’une rencontre, que « voici deux ou trois jours, un médecin a ausculté les deux Métropolites, qui vont bien », sans fournir aucun détail sur l’identité des ravisseurs.
« Nous avons appris cette nouvelle avec joie et trépidation même si nous n’avons aucune confirmation ou certitude. Nous savons maintenant que quelqu’un a eu des contacts directs avec les Métropolites. Ceci nous donne une espérance renouvelée. Ces rumeurs nous réconfortent mais il faut faire davantage » explique le Métropolite à Fides.
« Nous ne savons pas bien de qui et d’où proviennent ces informations. Les responsables de la Coalition nationale de l’opposition – poursuit-il – nous ont dit avoir des nouvelles mais ne pas contrôler la situation. Selon ce qu’affirment les gouvernements syrien, turc et libanais, les Métropolites se trouveraient en territoire syrien, dans une zone située entre Alep et la Turquie. Cette zone en question échappe au contrôle tant du gouvernement syrien que du gouvernement turc. Ce sont d’autres groupes armés qui la contrôlent ». L’Eglise syro orthodoxe souhaite un tournant réel : « Aujourd’hui, nous lançons un appel afin que nous puissions comprendre ce que veulent les groupes qui les ont enlevés et qu’ils publient des preuves fiables, telles que des photographies et des vidéos pour confirmer qu’ils sont vivants. Nous sommes prêts à tout faire pour eux : nous voulons prendre des contacts avec leurs ravisseurs. Nous ne savons encore rien de précis et aucune demande ne nous est parvenue. C’est pourquoi nous continuons à entretenir d’étroits contacts avec les gouvernements, l’opposition syrienne et les chefs islamiques. Mais cela ne suffit pas » déclare le Métropolite.
« Cette nouvelle – réaffirme notre interlocuteur – rend espoir au peuple syrien. Nous nous préoccupons pour les Métropolites et les prêtres enlevés mais également pour l’ensemble de la population. Nos fidèles chrétiens quittent actuellement le pays, l’hémorragie se poursuit et elle est très douloureuse pour nous ».
La solidarité exprimée par les Eglises du monde entier « représente un précieux réconfort » : « chaque Dimanche, nous continuons à prier pour les Métropolites, à célébrer des Messes au Moyen-Orient et dans d’autres pays du monde. Nous remercions et nous nous en remettons à Dieu. Nous demandons au Pape François de prier pour nous ». (PA) (Agence Fides 27/05/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network