http://www.fides.org

Dépêches

2013-05-23

ASIE/SYRIE - Pour le Métropolite syro orthodoxe de Jazirah et Euphrate, le peuple souffre même là où ne sont pas en cours des combats

Munich (Agence Fides) – Les zones périurbaines du nord de la Syrie « sont en majorité contrôlées par différents groupes d’insurgés ». L’armée syrienne a abandonné les zones rurales pour se concentrer dans les villes d’Hassaké et de Kamishly. « Mais, dans ces deux villes, les personnes craignent fortement que les combats commencent d’un moment à l’autre. Dans ce cas, un grand nombre d’enfants, de jeunes filles, de femmes et de personnes âgées passera la frontière avec la Turquie ». C’est ainsi que le Métropolite syro orthodoxe de Jazirah et Euphrate, Eustathius Matta Roham, décrit la situation d’alarme permanente dans laquelle vivent les populations syriennes du gouvernorat nord-est d’Hassaké, confinant avec la Turquie et l’Iraq. Dans un compte-rendu envoyé à l’Agence Fides, le Métropolite confirme que, dans la ville de Ras al-Ayn, les églises et l’ensemble des symboles chrétiens ont été détruits. Il indique en outre que dans la zone, le conflit militaire se trouve pour l’instant dans une impasse, même si toute la population souffre suite au krach de l’ensemble des activités économiques et au manque de biens primaires qui a causé un décuplement des prix. « La praxis systématique des enlèvements se poursuit – explique le Métropolite – et l’on enregistre un flux permanent de personnes en fuite en direction de la Turquie ».
Samedi 18 mai, le Métropolite a rencontré à Munich des représentants d’organisations caritatives chrétiennes afin d’évaluer avec eux les programmes de secours en faveur des populations syriennes. La rencontre faisait partie d’une mission en Europe que le Métropolite effectuer sur mandat du Patriarche syro orthodoxe Ignatius Zakka I Iwas, notamment pour se rendre compte des conditions dans lesquelles vivent les réfugiés syriens ayant gagné la Grèce.
Précédemment, au cours de sa mission européenne, le Métropolite avait déjà rencontré des cadres de Misereor, de Missio et de l’Aide à l’Eglise en Détresse ainsi que S.Em. le Cardinal Christoph Schönborn, auquel il a remis une lettre du Patriarche Ignatius Zakka I Iwas. (GV) (Agence Fides 23/05/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network