http://www.fides.org

Dépêches

2013-05-22

ASIE/JORDANIE - Marche de prière pour les Métropolites orthodoxes syriens enlevés : « Que le Tout-Puissant préserve la stabilité du Royaume hachémite »

Amman (Agence Fides) – Plus de 2.000 personnes ont traversé Amman hier soir, des bougies à la main, afin d’invoquer la libération des Métropolites orthodoxes et des prêtres enlevés en Syrie et de demander le don de la paix pour l’ensemble du Moyen-Orient. La marche silencieuse de prière est partie de la Cathédrale grecque orthodoxe de la Présentation de Jésus au Temple et a rejoint la Cathédrale syro orthodoxe de Saint Ephrem en passant devant l’église catholique de Sainte Marie de Nazareth, au Vicariat latin.
La retraite aux flambeaux, convoquée un mois après l’enlèvement de deux Métropolites d’Alep - Gregorios Yohanna Ibrahim de l’Eglise syro orthodoxe et Boulos al-Yazigi, de l’Eglise grecque orthodoxe – enlevés le 22 avril dernier était conduite par les chefs et les représentants des Eglises et communautés ecclésiales présentes en Jordanie. A l’arrivée en la Cathédrale syro orthodoxe, S.Exc. Mgr Maroun Lahham, Vicaire patriarcal pour la Jordanie du Patriarcat latin de Jérusalem, a lu une déclaration signée par tous les Evêques et chefs des Eglises et communautés ecclésiales locales dans laquelle est exprimée la ferme condamnation des enlèvements qui ont eu pour victimes « deux des plus importantes personnalités arabes chrétiennes de notre temps ». Le texte entend prier « le Seigneur Tout-Puissant afin qu’il ramène la tranquillité et la stabilité dans la bien-aimée Syrie ». Dans leur appel, les responsables chrétiens ont également réclamé « le respect des Lieux Saints en Palestine, et en particulier à Jérusalem Est » et ont invoqué le Tout-Puissant afin qu’Il « bénisse le Royaume hachémite de Jordanie et préserve le don de la stabilité, de la sécurité et de la précieuse unité nationale sous la conduite de Sa Majesté le Roi Abdullah II Ibn Al Hussein ». « Nous avons prié afin que la Jordanie ne soit pas contaminée par les conflits qui font actuellement souffrir des peuples voisins » déclare à l’Agence Fides Mgr Maroun Lahham. (GV) (Agence Fides 22/05/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network